Pour "reconstruire" le pays, Emmanuel Macron veut un "gouvernement de rassemblement"

Quel profil pour le nouveau gouvernement ? Les dernières infos d'Adrien Gindre

EXÉCUTIF - Alors qu'il planche avec Jean Castex à la constitution du nouveau gouvernement, Emmanuel Macron a esquissé, dimanche sur Twitter, le "nouveau chemin" qu'il souhaite pour "reconstruire" le pays après la crise sanitaire. Le gouvernement sera placé sous le signe du "rassemblement", promet le chef de l'Etat.

Alors que la constitution du nouveau gouvernement est attendue dans les prochaines heures, Emmanuel Macron a placé dimanche "la reconstruction" du pays, frappé par la crise sanitaire, sous le signe du "rassemblement", dans une série de tweets publiés trois jours après sa longue interview à la presse régionale. Le chef de l'Etat a évoqué une fois de plus le nouveau cap qu'il souhaitait mettre en oeuvre dans les mois à venir. 

"Le projet que j'ai porté en 2017 et sur lequel les Français m'ont élu reste au cœur de ma politique", a-t-il assuré. "Mais il doit s'adapter aux nouveaux bouleversements internationaux et aux crises que nous vivons : un nouveau chemin doit être dessiné."

Toute l'info sur

Le gouvernement Castex

Qui est Jean Castex, le successeur d'Edouard Philippe ?

"Ensemble, nous traçons les contours de ce nouveau chemin qui sera centré sur la reconstruction économique, sociale, environnementale et culturelle de notre pays", a-t-il poursuivi, dans la lignée des propos tenus dans la presse jeudi, avant l'annonce de la nomination de Jean Castex à Matignon. 

Un gouvernement "de mission et de rassemblement"

Emmanuel Macron a évoqué tour à tour "la relance de l'économie", "la refondation de notre protection sociale et de l'environnement", mais également "le rétablissement d'un ordre républicain juste" et "la défense de la souveraineté européenne". Des "priorités pour les mois à venir" qui pourraient correspondre aux périmètres des grands ministères en cours d'élaboration. 

"A chaque étape de la reconstruction de notre pays, nous aurons à cœur de ne laisser personne au bord du chemin", a ajouté le président de la République, alors que la nomination de Jean Castex apparaît comme la volonté de donner un cap plus "social" à la dernière partie du quinquennat. 

Si l'on ignore pour l'heure les équilibres politiques qui seront retenus dans le prochain exécutif, Emmanuel Macron a promis de former "un gouvernement de mission et de rassemblement". 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le Royaume-Uni interdit l'entrée aux voyageurs venant de l'Inde

Emmanuel Macron annonce un assouplissement des restrictions de voyage début mai

Logement : vous pouvez faire résilier le bail de votre voisin en cas de fortes nuisances

"Rien ne fonctionne" : Gérard Lanvin s'emporte dans Sept à Huit contre une époque "affligeante"

Covid-19 : l'application TousAntiCovid va bientôt certifier les tests et la vaccination

Lire et commenter