Pour Sapin, "c'est à la Grèce de démontrer qu'elle prend au sérieux ce dialogue"

Politique
DirectLCI
Invité d'Europe 1 lundi matin, au lendemain du "non" au référendum grec, le ministre des Finances Michel Sapin a appelé la Grèce à changer d'attitude. "Le vote ne règle ne rien", selon lui. "C'est au gouvernement grec de faire des propositions".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter