Pourquoi Emmanuel Macron a-t-il choisi de s'afficher dans une tenue "Rossignol" en se rendant sur le mont Blanc ?

Pourquoi Emmanuel Macron a-t-il choisi de s'afficher dans une tenue "Rossignol" en se rendant sur le mont Blanc ?
Politique

FASHION POLICE - Emmanuel Macron est venu ce jeudi dans le massif du mont Blanc "toucher du doigt" les effets dévastateurs du changement climatique. Une visite symbolique, dans une tenue qui ne l'était pas moins.

C'est peut-être un détail pour vous mais, pour lui, ça veut dire beaucoup. En effet, lorsque l'on est président de la République, rien ne peut être véritablement laissé au hasard. Emmanuel Macron, en visite ce jeudi dans le massif du mont Blanc pour amorcer le virage écologique de son quinquennat, a ainsi exhibé, en traversant longuement la Mer de Glace, une tenue de ski bleu foncé , blanc et rouge sur les manches, dont la teinte évoque la France. La marque, aussi.

Un savoir-faire à la française

Puisqu'il s'agissait, en l'occurrence, de mettre en valeur l'équipementier Rossignol, une entreprise spécialisée dans la fabrication de matériels de sports d’hiver détenue depuis 2013 par le groupe suédois Altor Equity Partners, mais française à l'origine, car fondée en 1907 par Abel Rossignol dans la commune iséroise de Voiron, située non loin du mont Blanc. Ce menuisier passionné de ski déposera, en 1941, le brevet du ski "olympique" posant les bases du ski moderne : celles des skis "contre-collés", avec lesquels Henri Oreiller sera sacré, sept ans plus tard, premier champion olympique français de l’histoire.

Lire aussi

Cette marque revêt donc le symbole d'un savoir-faire français, mais aussi d'une incontestable réussite économique, puisqu'elle détient désormais un tiers du marché mondial du ski avec un chiffre d'affaires annuel frôlant les 250 millions d'euros. Autre symbole, et non des moindres : cette entreprise s'est distinguée en 2013, année de son acquisition par le grand groupe suédois, en relocalisant une partie conséquente de sa production, précédemment réalisée en Asie (à Taïwan), sur le sol français (en Haute-Savoie). Ce qui a entraîné une baisse des coûts de production, et permis au groupe de renouer avec les bénéfices après une période critique, ayant conduit son ancien propriétaire, l'Américain Quicksilver, à s'en séparer en 2008.

Toute l'info sur

La présidence Macron

Lire aussi

Ce jeudi, à Chamonix, Emmanuel Macron a d'ailleurs prononcé un discours ardent sur "l'urgence" climatique, "le combat du siècle" selon lui, mais tout en précisant ceci au passage : "Il faut démontrer que cette stratégie est compatible avec les progrès économiques, parce que c'est la stratégie à laquelle je crois." Le logo "Rossignol" faisant foi, donc.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Quels sont les 54 départements soumis au couvre-feu ?

Des caricatures de "Charlie Hebdo" projetées à Toulouse et à Montpellier

EN DIRECT - Assassinat de Samuel Paty : le père à l'origine de la mobilisation en détention provisoire

EN DIRECT - Covid-19 : "trop tôt pour dire si on va vers des reconfinements locaux ou plus larges" affirme Emmanuel Macron

EN DIRECT - Présidentielle US : plus de 50 millions d'Américains ont déjà voté

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent