Pourquoi Emmanuel Macron a-t-il remis la Légion d'honneur à Edouard Philippe ?

Emmanuel Macron et Edouard Philippe, le 29 juin 2020.

DÉCORATION - Près d'un an après son départ de l'Élysée, Edouard Philippe a reçu, mardi 15 juin, des mains d'Emmanuel Macron, la médaille de Grand officier de la Légion d'honneur. D'où vient cette tradition ?

Des retrouvailles officielles près d'un an après son départ du gouvernement. Edouard Philippe a été reçu ce mardi midi par Emmanuel Macron à l'Élysée pour une cérémonie très protocolaire - déjà repoussée deux fois sur fond de contraintes sanitaires. 

Un rendez-vous à l'occasion de laquelle l'ancien Premier ministre s'est vu remettre la médaille de Grand officier de la Légion d'honneur par le chef de l'Etat, qui a salué à l'occasion sa "loyauté totale" et sa "volonté de dépassement et de rassemblement". Plusieurs personnalités y étaient conviées, dont le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin et le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand. 

Le maire du Havre, en semi-retrait de la politique nationale - il poursuit sa tournée des libraires pour un livre co-écrit avec Gilles Boyer, proche comme lui d'Alain Juppé -, est aujourd'hui la personnalité politique préférée des Français. Mais ce n'est pas pour cette raison que le chef de l'État lui remettait cette haute distinction. 

Lire aussi

Une règle de 2008, et une anecdote savoureuse

À quel titre Edouard Philippe est-il ainsi décoré ? Ce protocole obéit en réalité à une règle relativement récente, édictée par un décret signé par l'ancien président Nicolas Sarkozy, datant du 21 novembre 2008

Ce décret stipule que "la dignité de grand officier appartient de plein droit aux anciens Premiers ministres qui ont exercé leurs fonctions durant deux années au moins". Edouard Philippe est directement concerné, puisqu'il a exercé sa mission à Matignon durant plus de trois ans. 

Pour la petite histoire, le décret signé à l'époque par Nicolas Sarkozy avait privé Dominique de Villepin - grand ennemi politique - d'une médaille, ce dernier n'ayant séjourné qu'un an, onze mois et quinze jours à Matignon sous la présidence de Jacques Chirac. Du même coup, la règle éliminait plusieurs anciens chefs de gouvernement, dont Laurent Fabius (finalement décoré par François Hollande en 2017) ou Edith Cresson (qui a accédé au grade d'officier en 2013). François Fillon, lui, a été décoré en 2012, après avoir passé 4 ans et 11 mois à Matignon. Sous François Hollande, Jean-Marc Ayrault en avait été privé à six semaines près, tandis que Manuel Valls avait été décoré en 2016.

Dominique de Villepin, lui, n'avait pu que saluer ironiquement la décoration, en avril 2010, du procureur Jean-Claude Marin...

 Celui qui avait requis sans succès sa condamnation dans l'affaire Clearstream.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 25.000 nouveaux cas en 24h, 22 décès enregistrés

Catalogne, Pays-Bas, Royaume-Uni... Comment expliquer la baisse de l'épidémie chez nos voisins ?

Variant Delta : avec deux doses, les vaccins Pfizer et AstraZeneca presque aussi efficaces que contre l’Alpha

Variant Delta : où se contamine-t-on le plus ?

"Nous sommes passés de Socrate à Francis Lalanne" : le discours cinglant d'un sénateur contre les anti-vaccins

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.