Poutine est toujours invité en France le 6 juin, confirme l'Elysée

Poutine est toujours invité en France le 6 juin, confirme l'Elysée

Politique
DirectLCI
DIPLOMATIE - Malgré la tension croissante entre Moscou et Paris sur le dossier ukrainien, l'Elysée a confirmé ce mardi à metronews que l'invitation du président russe aux commémorations du 70e anniversaire du Débarquement allié en Normandie était maintenue. Et que celui-ci "devrait effectivement venir".

Vladimir Poutine en France dans un mois ? C'est presque une certitude. Si François Hollande avait confirmé en mars l'invitation lancée au président russe pour le 70e anniversaire du Débarquement allié en Normandie, le contexte de tensions croissantes autour du dossier ukrainien pouvait laisser penser que l'Élysée allait revenir dessus. Pas du tout, a confirmé ce mardi la Présidence à metronews : l'invitation est maintenue.

L'Elysée confirme par ailleurs que Vladimir Poutine "devrait effectivement venir". Appuyant la déclaration faite la veille par le porte-parole du Kremlin, qui avait dit que la venue du président russe était "envisagée".

"Rappeler un message de paix"

Pour justifier sa décision, les services du chef de l'Etat arguent du "contexte historique". "Nous avons en partage avec les Russes des morts et des héros", nous explique-t-on. Et de souligner que cette visite est donc "différente des autres réunions préparatoires de type G8 qui sont, elles, annulées". Un sommet prévu en juin à Sotchi (Russie) a en effet été remplacé par un G7 les 4 et 5 juin à Bruxelles.

Enfin, insiste-t-on à l'Elysée, la rencontre avec François Hollande sera l'occasion pour ce dernier de "rappeler un message de paix" à son homologue. Comme il l'a déjà fait, la semaine dernière, dans "un courrier destiné à trouver une sotie de crise". Reste à savoir si Barack Obama et Angela Merkel, qui seront également de la partie, accepteront de poser avec Vladimir Poutine.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter