Premier tour des régionales : Sarkozy comprend l'exaspération mais refuse "toute fusion de listes"

DirectLCI
Avec 27% des voix, l'alliance de la droite et du centre (Modem, UDI et CPNT) est arrivée deuxième du premier tour. À l'issue du scrutin, le président Les Républicains "refuse toute fusion et tout retrait des listes". "La clarté et la constance sont les seuls choix politiques à la hauteur des intérêts" a-t-il ajouté.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter