Présidence de l'UMP : mode d'emploi de l'élection

Présidence de l'UMP : mode d'emploi de l'élection

POLITIQUE - L'UMP connaîtra samedi le nom de son nouveau président dans un scrutin où Nicolas Sarkozy est le favori. Le point sur l'organisation du vote qui commence vendredi à 20 heures.

C'est une élection marquée par le retour en politique de Nicolas Sarkozy . Terminée jeudi soir, la campagne officielle pour l'élection à la présidence de l'UMP a démarré le 15 octobre avec la publication par la Haute autorité du parti des candidats : Hervé Mariton, Nicolas Sarkozy et Bruno Le Maire. L'occasion d'expliquer les règles du scrutin.

EN SAVOIR + >> Election à la présidence de l'UMP : haro sur la fraude

Qui peut voter ?
Logiquement, les adhérents UMP élisent le président de leur parti. Mais encore faut-t-il être à jour de sa cotisation. Le règlement prévoit en effet que "figurent sur la liste électorale les adhérents à jour de cotisation au 31 décembre ou au 30 juin précédant le scrutin". Soit, en l'espèce, au 31 décembre 2013 ou au 30 juin 2014. Ce qui représente très exactement 268.341 adhérents.

Quand a lieu le scrutin ?
La campagne officielle du premier tour s'est arrêtée le jeudi 27 novembre à minuit, pour un vote fixé au samedi 29. Plus exactement durant 24 heures, du vendredi 28 novembre 20 heures au samedi 29 novembre 20 heures. Si un second tour a lieu, il aura lieu le 6 décembre.

Où glisser son bulletin dans l'urne ?
En fait, il n'y a pas de bulletin. Ni d'urne : le vote est uniquement électronique. Les adhérents n'ont donc pas à se déplacer mais peuvent voter de chez eux, par Internet. Un courrier leur a été adressé à cet effet, dans lequel ils ont trouvé le code et le mot de passe nécessaires. Et pour ceux qui n'ont pas Internet, l'UMP a tout prévu : des permanences avec des ordinateurs sont ouvertes.

Qui organise l'élection ?
Pour organiser ce vote électronique, l'UMP a choisi la société Paragon. Quant à la supervision du scrutin, pour éviter tout soupçon de fraude ou de faille, elle est assurée par une nouvelle instance, mise en place en janvier : la Haute autorité de l'union (HAU).

Combien coûte tout ce processus ?
L'UMP a provisionné une enveloppe d'environ 300.000 euros. "Mais l'idée est de rester bien en-deçà", confiait-t-on à la direction de l'UMP mi-octobre. Ainsi, les candidats n'ont pas reçu cette année l'enveloppe de 50.000 euros chacun qui avait été accordée en 2012 : cette fois, ils doivent se débrouiller avec l'argent de leurs associations respectives.

A quand le résultat ?
"Dès le 29 novembre nous aurons un résultat provisoire", a assuré la présidente de la HAU. Le nom du nouveau président du parti devrait être plus précisément connu samedi vers 21 heures.

Où suivre la campagne et le vote ?
>> Sur metronews, grâce à notre dossier spécial <<

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

Tir mortel d’Alec Baldwin : nouvelles révélations sur la jeune armurière Hannah Gutierrez Reed

VIDÉO - Vladimir Poutine, père d'une fille cachée de 18 ans ?

Pilule anti-Covid de Merck : "Le médicament final n'est pas produit en France", confirme Pannier-Runacher

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.