Présidence des Républicains : Xavier Bertrand renonce et soutient Valérie Pécresse

Présidence des Républicains : Xavier Bertrand renonce et soutient Valérie Pécresse

RECOMPOSITION - Le président de la région des Hauts-de-France Xavier Bertrand ne briguera pas la tête du parti Les Républicains au prochain congrès et se dit prêt à soutenir Valerie Pécresse qui "serait une très bonne candidate", dans une interview au Journal du Dimanche (JDD).

Sa "priorité", désormais, ce sont les Hauts-de-France. Le président de la région nordiste Xavier Bertrand a annoncé dans une interview au Journal du Dimanche (JDD), qu'il renonce à se présenter à la présidence des Républicains (LR) au prochain congrès du parti, et qu'il soutiendrait Valérie Pécresse, qui pourrait s'opposer à Laurent Wauquiez.

 "J'ai pris un engagement vis-à-vis des habitants des Hauts-de-France et j'ai l'intention de le tenir", a affirmé l'ancien ministre du Travail de Nicolas Sarkozy. "Et je ne crois plus aux partis politiques à l'ancienne", a-t-il poursuivi en déplorant un fonctionnement "parisien, centralisé alors qu'il faudrait donner le pouvoir au terrain".

Toute l'info sur

LR : le clash entre Laurent Wauquiez et Virginie Calmels

Lire aussi

"Même si j'ai conscience que je peux l'emporter, je ne serai pas le responsable d'une nouvelle guerre des chefs", a précisé Xavier Bertrand, qui compte incarner une ligne centrale dans son parti, notamment face à celle de Laurent Wauquiez, davantage conservatrice, identitaire et qui "court après l'extrême droite". Face au président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, "Valérie Pécresse serait une très bonne candidate", a souligné Xavier Bertrand, qui se dit prêt à soutenir l'actuelle présidente de la région Île-de-France.

"Pour gagner, la droite et le centre doivent rassembler, et pas cliver, se réinventer, renouer avec la France populaire, parler à la fois à l'ouvrier et au chef d'entreprise, à l'infirmière et au chirurgien, à l'agriculteur et au fonctionnaire, au rural et à l'urbain", a-t-il égrené, tout en confiant que, selon lui, au sein de LR, "il n'y a plus grand-chose en commun entre nous. Nous continuons à vivre ensemble, mais ça fait bien longtemps qu'on ne s'aime plus. Et on a peut-être plus grand-chose à faire ensemble."

En vidéo

À l'Assemblée nationale, scission actée chez Les Républicains

Xavier Bertrand confirme une nouvelle fois avoir été en contact avec l'entourage d'Emmanuel Macron à la fin de la campagne présidentielle, mais critique le nouveau locataire de l'Élysée : "Il a fait venir des gens de droite parce qu'il applique un adage connu: diviser pour régner."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages et aux vents forts : 13 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Elle a tué son mari qui la tyrannisait : Valérie Bacot témoigne dans "Sept à Huit" avant son procès

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.