Présidentielle 2017 : plus de 8 Français sur 10 opposés à une candidature de François Hollande

Politique
COUP DUR - Les sondages se suivent et François Hollande se voit dégringoler. Mais, si plus de huit Français sur dix ne veulent pas voir le Président se représenter, tout n'est pas encore perdu.

A en croire les sondages, la candidature de François Hollande à l'élection présidentielle de 2017 ressemble de plus en plus à une mission impossible. Ce dimanche 4 septembre, le Journal du Dimanche publie un sondage Ifop*. Le constat est là : 85% des sondés ne veulent pas voir Hollande se représenter, 57% ne le veulent "pas du tout". Mais ils sont tout de même 74% à penser qu'il sera candidat malgré tout.


Si l'on regarde ce sondage dans le détail, les sympathisants de gauche sont très durs avec le Président. 59% des socialistes ne veulent pas de lui pour 2017, des chiffres qui montent à 81% chez les aficionados d'EELV et 86% pour ceux du Front de gauche.

En vidéo

Michel Sapin : "Y a-t-il quelqu'un d'autre mieux que François Hollande pour rassembler la gauche ?"

Mélenchon favori, Montebourg premier challenger

A la question "Seriez-vous prêt à voter pour telle personnalité si elle était candidate à l'élection présidentielle ?", les sympathisants de gauche plébiscitent Jean-Luc Mélenchon (41%). Mais Hollande arrive non loin derrière, en seconde position, avec 36% de "oui". Suivent Manuel Valls (34%), Arnaud Montebourg (32%), Emmanuel Macron (28%), Benoît Hamon (25%) et Cécile Duflot (21%).


Seule consolation pour François Hollande : la primaire socialiste. C'est le seul cadre dans lequel il fait figure de favori, avec 32% d'avis favorables auprès des sympathisants de gauche, 46% pour ceux qui se disent socialistes. Son premier challenger : Arnaud Montebourg, qui attire 30% des sympathisants de gauche et 25% des socialistes. Comme quoi, en visant juste, tout n'est pas forcément perdu d'avance pour le président sortant.

* Sondage réalisé par questionnaire auto-administré du 26 août au 2 septembre auprès d'un échantillon de 2.700 personnes, dont 899 sympathisants de gauche et 788 de droite et du centre.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'abandon de Hollande

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter