Présidentielle 2017 : Cécile Duflot part à la chasse aux parrainages

Présidentielle 2017 : Cécile Duflot part à la chasse aux parrainages

TOP DEPART - Sans attendre la décision de Nicolas Hulot, l'ancienne ministre du Logement Cécile Duflot engage lundi sa quête de parrainages pour une candidature à la présidentielle 2017. Un projet envisagé de longue date, malgré les divisions au sein d'Europe Ecologie-Les Verts. Et Cécile Duflot n'est pas la seule dans la course...

Elle s'y prépare depuis longtemps, et avec une certaine patience. Cécile Duflot, candidate potentielle à la présidentielle 2017 - certains diront qu'elle l'envisage depuis sa sortie du gouvernement début 2014 - vient de franchir un cap supplémentaire ce lundi.

L'ex-ministre du Logement, députée de Paris, vient en effet de lancer la chasse aux 500 parrainages d'élus et aux signatures de citoyens pour préparer sa déclaration de candidature au scrutin de l'an prochain. Un message sous forme d'interpellation - " Vous êtes pour l'écologie ? Alors dites-le " - qui doit lui permettre de tâter le terrain, alors que les dissensions récentes chez les écologistes ont miné profondément la dynamique d'EELV .

D'autres candidats potentiels en lice

L'ex-patronne du parti écologiste n'aura donc pas laissé à Nicolas Hulot, attendu comme le messie par bon nombre d'écologistes, dont le secrétaire national des Verts Patrick Cormand ou l'ancienne candidate Eva Joly, le temps de prendre sa décision . Alors qu'elle semblait elle-même envisager l'hypothèse Hulot il y a quelques mois  - ce que certains considéraient d'ailleurs comme une manœuvre de diversion -, l'ex-ministre prend également de court certains de ses camarades.

Parmi les candidats potentiels figurent en effet des "historiques" d'EELV comme les députés européens Yannick Jadot  (si Nicolas Hulot ne se présente pas) et Michèle Rivasi. Selon une motion votée fin 2015 , les élus locaux écologistes devront s'engager à parrainer le ou la candidate qui sera désigné(e) par le parti pour l'élection présidentielle, afin de réduire les difficultés liées à la quête des 500 parrainages.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Le vaccin Pfizer/BioNTech pour enfants disponible dans l'Union Européenne le 13 décembre

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

"Je ne suis plus le journaliste, l'écrivain, je suis candidat", affirme Eric Zemmour sur TF1

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.