2017 : Hollande va-t-il s’effacer au profit de Valls ?

Politique
DirectLCI
PARTI SOCIALISTE - La sortie du livre de Gérard Davet et Fabrice Lhomme va-t-elle sceller l’avenir politique de François Hollande ? Au sein de la majorité, de plus de plus de voix réclament désormais une candidature alternative en 2017. Celle de Manuel Valls en particulier.

La déflagration causée par la sortie du livre de Gérard Davet et Fabrice Lhomme, Un président ne devrait pas dire ça…, sera-t-elle fatale au chef de l’État ? Certains membres de la majorité l’espèrent. A tel point que l’entourage même du président doute de ses capacités à pouvoir se représenter.


"Si François Hollande est candidat à la primaire, quelle campagne peut-il faire ? Elle serait complètement parasitée", lâche un proche du chef de l’État. Les dégâts provoqués par ce livre sont selon lui irréversibles. "Non, ça ne s'oubliera pas. Il n'y a plus de respect, le dénigrement du chef de l'Etat est porté à son comble avec cette affaire", tranche-t-il.

Lire aussi

Consternée par ces confidences, l’opinion semble plus que jamais avoir tiré un trait sur ce président bien trop bavard. "Sur le terrain, les militants ne comprennent pas. Ils ont déjà été déstabilisés depuis quatre ans par certains choix économiques, par la déchéance de nationalité ou la loi travail, mais cette fois, pour eux, c’est la goutte d’eau", a confié au Monde un député socialiste.


Pour le député PS Malek Boutih, François Hollande "a scié sa propre branche" en fragilisant "la position institutionnelle du président de la République ". Du coup, la petite musique d’une candidature alternative au sein de la majorité se fait de plus en plus forte. "François Hollande aura besoin d’une équipe pour faire campagne, il ne va pas y aller tout seul. Or un doute existait déjà, et il existe davantage encore avec la sortie du livre", prévient le vice-président PS de l’Assemblée nationale, David Habib.

Valls, Royal, Cazeneuve...

Si jusqu’ici, aucun parlementaire n’a osé demander au chef de l’État de renoncer à un second mandat, certains reconnaissent en off désirer une candidature de Manuel Valls. Le locataire de Matignon n’est naturellement pas insensible à ces appels du pied. Mais sa loyauté vis-à-vis du président l’empêche d’y répondre favorablement. Pour l’instant en tout cas. "Si Hollande n’y va pas, dans la minute, je suis candidat", aurait-il lâché à ses proches, rapporte ce lundi Le Monde.


D’autres noms circulent, comme ceux de Ségolène Royal ou Bernard Cazeneuve. Mais le Premier ministre semble avoir une longueur d’avance, et surtout des partisans plus nombreux pour l’épauler. Toutefois, sa mise en orbite ne se ferait pas sans tir de barrage de la part de ses détracteurs, nombreux eux aussi à la gauche du PS. La primaire pourrait finalement s’avérer très utile...

Les socialistes sont tellement divisés qu’il n’y a pas de plan BLe député Olivier Falorni

Manuel Valls n’est pas le seul à être suspendu aux lèvres de François Hollande. Le PS attend lui aussi impatiemment de connaître ses intentions. Le principal intéressé semble néanmoins plongé dans les affres de la réflexion, avec le sentiment de n'avoir le choix qu'entre deux mauvaises solutions. "C'est vrai que ça peut être humiliant de perdre quand on est sortant", mais "c'est aussi humiliant de se dire : je ne peux pas y aller […] Je n'ai pas réussi, je n'y vais pas", a-t-il confié aux journalistes du Monde Gérard Davet et Fabrice Lhomme.


Le député radical Olivier Falorni, qui connaît bien François Hollande, n’a toutefois lui aucun doute sur la volonté du chef de l’État d’être candidat. Même s’il voit "le doute envahir les esprits les plus fidèles", le PS n’aura pas d’autre choix, selon lui, que de soutenir son ancien Premier secrétaire. "Les socialistes sont tellement divisés qu’il n’y a pas de plan B", estime Olivier Falorni. Enfin, pour l’instant… 

François Hollande candidat pour 2017 ? Le doute s'installe chez les députés PS

En vidéo

François Hollande candidat pour 2017 ? Le doute s'installe chez les députés PS

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter