Présidentielle 2017 : ni Sarkozy ni Fillon pour une majorité de Français

Présidentielle 2017 : ni Sarkozy ni Fillon pour une majorité de Français

UMP - Selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche, six Français sur dix rejettent les candidatures de François Fillon et Nicolas Sarkozy en vue de la prochaine élection présidentilelle. Auprès des sympathisants de droite, l'ancien Président est pourtant largement plébiscité.

S'ils se font la guerre en vue de la prochaine élection présidentielle , François Fillon et Nicolas Sarkozy sont tous les deux rejetés par six Français sur dix en vue de la présidentielle 2017. Selon un sondage IFOP, publié par le Journal du Dimanche , seuls 40% des Français souhaitent que l'ancien président de la République "soit candidat à la prochaine élection présidentielle", contre 60 % qui ne le veulent pas. L'ex-Premier ministre le talonne avec 38% de pour et 62% de contre.

Fillon plus "honnête" que Sarkozy

Du côté des sympathisants UMP, 46% souhaitent sa candidature contre 87% à Nicolas Sarkozy. 71% d'entre eux le voient même comme celui qui a la "capacité de remporter l'élection présidentielle". D'ailleurs, sur les qualités des deux hommes, c'est l'ancien chef de l'UMP qui est plébiscité. Pour son "dynamisme" (à 94%), son autorité (90%) mais aussi pour sa sympathie, son sérieux ou sa sensibilité (55 ou 56%). L'ancien Premier ministre ne devance son rival que sur le plan de "l'honnêteté" 47 contre 44%.

Mais selon un sondage BVA pour Le Parisien , le meilleur des candidats pour l'UMP n'est pas à chercher auprès de ces deux-là mais plutôt du côté de Bordeaux. En dehors de Nicolas Sarkozy, 54% des sympathisants UMP le voient comme le meilleur candidat à la présidentielle, loin devant Fillon (31%) et Copé (8%).

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

"Papy et mamie dans la cuisine" à Noël : torrent d'indignation après le conseil du Pr Salomon

EN DIRECT - Election US : Trump appelle ses partisans à "inverser" le résultat, Biden lui répond

"Un chagrin presque insupportable" : Meghan Markle évoque sa fausse couche dans une poignante tribune

EN DIRECT - Commerces, lieux culturels et cultuels... le gouvernement précise les règles

Lire et commenter