Présidentielle 2017 : Pierre Moscovici estime que Hollande doit se présenter pour défendre son quinquennat

DirectLCI
INTERVIEW - Invité sur LCI ce jeudi matin, Pierre Moscovici a affirmé que le président "sera et doit être candidat" à la prochaine élection, notamment pour défendre "les ombres et les lumières" de son quinquennat.

A six mois de la présidentielle, le mystère demeure entier autour de la candidature de François Hollande. Si Manuel Valls a estimé selon le Canard Enchaîné (édition du 26 octobre) que le chef de l’Etat avait opéré un "suicide politique" en se confiant aux journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme, Pierre Moscovici estime lui que François Hollande "sera et qu'il doit être candidat". 

Il faut respecter la fonction et l'hommePierre Moscovici

"Parce que c’est la logique institutionnelle", a ajouté le Commissaire européen aux affaires économiques et financières, sur LCI ce jeudi matin. "Le président ne peut pas assister en spectateur à une campagne dont il serait la cible et parce que c’est la seule façon pour lui, de défendre un bilan qui a ses ombres et ses lumières, ses forces et ses faiblesses". S’il affirme ne pas prendre davantage parti pour le président plus que pour un autre candidat socialiste, l’ancien ministre reconnait qu’il faut "respecter la fonction" présidentielle "et l’homme", car "en regardant la posture économique, la France va mieux".  


Ancien directeur de campagne de François Hollande, Pierre Moscovici admet volontiers qu'il pensait que le quinquennat aurait "plus d’élan et peut-être à la fin, plus de réussites". Selon lui, "la situation économique, le terrorisme" et les besoins internationaux ont ajouté des difficultés à ces cinq années. 

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter