Présidentielle 2017 : pour Valls, la question de l'islam sera "un enjeu électoral"

DirectLCI
Interrogé lundi, le Premier ministre Manuel Valls a admis avec regret que la question de l’islam serait "un enjeu électoral" en 2017, année de l'élection présidentielle. Le chef du gouvernement a néanmoins assuré que la religion musulmane était "pleinement compatible avec la République".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter