Présidentielle 2017 : Sarkozy entre en campagne avec une popularité au plus bas

Politique

Il l'a annoncé lundi dans un livre : Nicolas Sarkozy est candidat à l'élection présidentielle de 2017. Mais l'ancien chef de l'Etat est au plus bas dans les sondages. Il devra faire campagne alors qu'il n'a jamais été aussi impopulaire auprès des Français, et même des sympathisants de son parti.

Lundi en annonçant sa participation à la primaire de la droite et du centre en vue de l'’élection présidentielle, Nicolas Sarkozy est de nouveau devenu candidat. Un challenge de taille l’attend donc, cinq ans après avoir échoué en 2012 face à François Hollande. Surtout, l'ex-chef de l'Etat n’a jamais été aussi impopulaire. L’ancien président devra essayer de séduire et convaincre des Français qui n’ont pas une bonne opinion de lui. 

Selon le baromètre mensuel Ipsos-Le Point rendu public ce mardi, le candidat à la primaire est largement distancé par son principal rival Alain Juppé dans les intentions de vote des sympathisants Les Républicains. Il enregistre ce mois-ci une chute de 13 points de popularité, à seulement 55% de bonnes opinions. A l'opposé, le maire de Bordeaux en gagne 3 à 73% de bonnes opinions. Cela place Nicolas Sarkozy à la sixième place des personnalités préférées des sympathisants LR, derrière Alain Juppé, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Xavier Bertrand et… Emmanuel Macron.

Sarkozy, 16e personnalité politique préférée des Français

Le classement général de la popularité des personnalités politiques ne rassurera pas plus l’ancien président et son équipe de campagne. Il n’est que la seizième personnalité préférée des Français, en recul de trois points sur un mois. Alain Juppé est lui en tête de ce classement, avec 48% d’opinions favorables. 

Il faut toutefois noter que ce baromètre a été réalisé mi-août, avant l’annonce de l’entrée en campagne de Nicolas Sarkozy. Mais également qu'il n’interroge pas les intentions de vote des sympathisants LR, mais seulement l’image des personnalités politiques. Ainsi, l’ancien Premier ministre François Fillon occupe la deuxième place du podium avec 66% d’opinions favorables, mais il ne truste jamais les plus hautes positions lorsqu’il s’agit des intentions de vote. 

Le livre, une bonne stratégie pour gagner des points de popularité

Avec la sortie de son livre "Tout pour la France" en librairie, Nicolas Sarkozy réussira peut-être à infléchir la courbe de son impopularité les prochains mois. Le choix de se déclarer candidat via un nouvel ouvrage n’est pas anodin. Son précédent opus, "La France pour la vie", avait été un grand succès, vendu à plus de 150.000 exemplaires. 

Les fidèles de l’ancien président et les curieux s’étaient bousculés en librairie pour rencontrer Nicolas Sarkozy et participer aux séances de dédicaces. Mais pour faire la différence, il devra cette fois convaincre au-delà du cercle de ses inconditionnels et des seuls adhérents au parti des Républicains. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter