"Cela fait des mois qu'un ministre ne s'est pas rendu en Guadeloupe", vraiment ?

Xavier Bertrand en meeting à la Baule, 5 novembre 2021

POLITIQUE - Xavier Bertrand a accusé dimanche le gouvernement d'avoir rompu le dialogue en Guadeloupe. Selon le candidat à la primaire de la droite, cela fait "des mois" qu'aucun ministre n'y a mis les pieds.

Il a prôné une réponse "sécuritaire" ... Mais aussi défendu "le dialogue". Lors du débat qui s'est tenu ce dimanche 21 novembre, les élus Républicains ont été interrogés sur les vives tensions qui ont éclaté en Guadeloupe la semaine dernière. Parmi eux, Xavier Bertrand. Le candidat à l'investiture de la droite a fustigé la réponse du gouvernement, qu'il accuse d'avoir rompu le dialogue sur place. 

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

Selon l'actuel président LR des Hauts-de-France, la réponse était effectivement "sécuritaire" afin de mettre fin aux scènes de pillage et de vandalisme observées sur ce territoire d'Outre-mer. Mais selon lui, il fallait aussi faire appel "au dialogue". Et à ses yeux, celui-là ne peut pas passer par le préfet, entité "administrative" sur le territoire. "Seule une autorité politique peut régler le problème", a-t-il ainsi observé sur le plateau de CNews/Europe 1, avec "des ministres qui doivent être sur place". Or, selon l'élu de droite, cela fait "des mois qu'un ministre ne s'est pas rendu en Guadeloupe". Qu'en est-il réellement ? 

La dernière visite remonte à la mi-août

Xavier Bertrand n'a pas précisé le nombre de mois, mais son ton grave laisse penser qu'il s'agit d'une absence de très longue durée. Or, Sebastien Lecornu, ministre des Outre-mer, était présent sur ce territoire ultramarin il y a trois mois. Il était en effet en visite du 10 au 12 août au moment de l'arrivée des renforts médicaux venus de l'Hexagone. Une visite suivie par celle d'Olivier Véran. Le ministre de la Santé s'était, lui aussi, déplacé aux Antilles dans le cadre de la reprise épidémique

Il est cependant vrai que depuis la rentrée, aucun ministre n'est retourné sur ces îles des Caraïbes. En cette rentrée, les yeux étaient plutôt rivés sur Mayotte, avec un projet de loi dédié exclusivement à ce territoire pour répondre à l'insécurité qui secoue l'île et la lutte contre l'immigration illégale. Un dossier colossal sur la table de Sébastien Lecornu auquel s'est ajouté celui de la Nouvelle-Calédonie, qui s'apprête à se prononcer dans le cadre du référendum sur l'indépendance de l'île sur fond de reprise épidémique et de crise géopolitique dans la zone Indopacifique. 

S'agissant de la Guadeloupe, Sébastien Lecornu a indiqué mardi matin qu'il s'y rendrait, sans préciser de date, et probablement avec d'autres ministres. L'entourage du ministre a précisé à LCI que la question d'un déplacement s'était posée la semaine dernière, mais que l'option a été "exclue" après un échange avec le préfet, pour ne pas perturber le travail des forces de l'ordre. 

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sous Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : "une dizaine" de cas possibles du variant Omicron en cours d'analyse en France

EN DIRECT - Crise des migrants : un avion de Frontex va surveiller la Manche "jour et nuit" à compter de mercredi

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

Affaire Hulot : Matthieu Orphelin, porte-parole de Yannick Jadot, "mis en retrait" de la campagne d'EELV

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.