Qui compose la galaxie d'Eric Zemmour, désormais candidat à l'élection présidentielle ?

Qui compose la galaxie d'Eric Zemmour, désormais candidat à l'élection présidentielle ?

TEAM - Eric Zemmour est officiellement entré en campagne le 30 novembre dernier, et doit désormais structurer son mouvement en vue de la présidentielle. Passage en revue des membres son équipe.

Un local de campagne de 400m2 situé rue Goujon, dans le 8e arrondissement de Paris, et une équipe de travail qui s'étoffe. Officiellement candidat à l'élection présidentielle depuis le 30 novembre, Eric Zemmour s'entoure et s'organise. LCI a recensé celles et ceux qui œuvrent, dans l'ombre ou pas, pour permettre à l'ancien polémiste du Figaro de réaliser son souhait. 

Toute l'info sur

Élection présidentielle 2022

Sarah Knafo :  L'énarque de 28 ans est la directrice de campagne du candidat, celle qui recrute les collaborateurs, organise ses rencontres et son agenda, part à la recherche de parrainages auprès des élus locaux. Souverainiste, elle a fait ses armes au syndicat étudiant UNI et à l'UMP. Proche d'Henri Guaino, l'ancienne membre de la Cour des comptes œuvre depuis plusieurs années à l'union des droites, organisant dans son appartement parisien des rencontres entre personnalités comme Eric Zemmour et Marion Maréchal.

Lire aussi

Bertrand de la Chesnais : Général 4 étoiles, ce saint-cyrien de 63 ans est officiellement depuis lundi, le directeur de la campagne d'Eric Zemmour. Ex-chasseur parachutiste de 63 ans, il est élevé au rang de général de corps d’armée et nommé major-général de l’armée de Terre en 2014 a été candidat aux municipales à Carpentras, en 2020, soutenu à l'époque par le Rassemblement national. Conseiller municipal dans la sous-préfecture du Vaucluse, il conseillait jusqu'à présent Eric Zemmour sur les questions de défense, indique Europe 1 qui révèle cette information que nous avons pu confirmer.

Olivier Ubéda : Ancien collaborateur de François Léotard, Alain Juppé, Rachida Dati, Bruno Le Maire et Nicolas Sarkozy, il conseille aujourd'hui Eric Zemmour sur sa communication. Enseignant à l'Essec, il a sa propre entreprise de conseil en stratégie politique et publique. Il fut responsable des relations publiques et directeur adjoint de la communication de l'UMP. C'est lui qui a organisé la tournée du polémiste dans le sud de la France pour la promotion de son livre.  Il est dorénavant le directeur des événements d'Eric Zemmour. 

Antoine Diers : Porte-parole du nouveau parti Reconquête, ce soutien du polémiste est souvent appelé pour aller le défendre dans les médias. Il a rejoint la galaxie par l'intermédiaire de Sarah Knafo, qu'il a connue au sein de l'UNI, dont il a été le délégué national entre 2011 et 2014. Avant cela, celui qui a défilé avec La Manif pour tous s'était engagé aux côtés de Philippe de Villiers puis Nicolas Sarkozy. Il est toujours membre des Républicains, et directeur de cabinet du maire du Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine).

Stanislas Rigault : Le président de "Génération Z" enchaine les plateaux télés. À 22 ans, il est un des visages les plus connus de la galaxie Zemmour, déjà aux avants-postes pour défendre celui qui n'était pas encore candidat. Fondateur du magazine de droite l’Étudiant Libre, comme l'indique Valeurs Actuelles, il se présente sur son profil Linkedin comme chargé de mission à l'Institut de formation politique, "un établissement d’enseignement supérieur d’intérêt général, à but non lucratif" qui "recrute et forme des étudiants courageux, désireux de servir la France", selon le site. 

Samuel Lafont : Ancien membre de la campagne de François Fillon en 2017 et militant du Printemps français (mouvement dissident de La Manif pour tous), il gère la communication numérique d'Eric Zemmour. Sur Twitter, il enjoint ses 33.000 abonnés à relayer les passages médias du polémiste ou diffuser les affiches de campagne. Lui aussi ancien de l'UNI et de l'UMP, il a été chargé de communication à la région Ile-de-France et collaborateur parlementaire d'une sénatrice LR.

Michel Loussouarn : Il est chargé de structurer le futur mouvement politique du polémiste et d'organiser le maillage territorial. Ancien militaire, il a été le directeur de campagne du RN Andrea Kotarac pour les dernières élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes. 

Lire aussi

Gilbert Payet : Il est le responsable financier et juridique de la campagne. Ancien préfet, il a été recruté par Sarah Knafo, qui a effectué un stage à ses côtés dans les Pyrénées-Atlantiques pendant sa scolarité à l’ENA. À France Bleu, il explique avoir été "sollicité pour apporter un appui à la fois juridique, technique, notamment par rapport à la mécanique des comptes de campagne, puisque je suis un ancien chef du bureau des élections du ministère de l'Intérieur".

François Miramont : Créateur et le président de "l’association des Amis d’Éric Zemmour", il dirige un cabinet spécialisé dans le recrutement pour le secteur de l’informatique.

Jonathan Nadler : C'est lui qui doit réfléchir au programme, et aux idées qui viendront enrichir les 23 pôles programmatiques du putatif candidat. Il a travaillé pour Rothschild avant d'être embauché par JP Morgan.

Julien Madar : Ce startupeur (Checkmyguest), ancien de la banque Rothschil, est en charge du financement de la campagne et de la levée des fonds. C'est dans une boîte aux lettres qu'il a mis à la disposition aux Amis d'Eric Zemmour qu'arrivent les dons adressés au possible candidat.

Depuis son meeting de Villepinte, dimanche 5 décembre, Eric Zemmour peut également compter sur le soutien de plusieurs personnalités politiques : le président du parti conservateur VIA (ex-Parti chrétien démocrate) Jean-Frédéric Poisson ainsi que son ancienne présidente Christine Boutin. D'anciens proches de la famille Le Pen et du Rassemblement national se sont également affichés au premier rang : Lorrain de Saint-Affrique, Paul-Marie Coûteaux, Jean Messiha. Il a également séduit des républicains comme Franck Keller, Sébastien Pilard, Vijay Monany et Laurence Trochu (par ailleurs présidente du Mouvement conservateur). Le soutiennent également l'ancien député de la majorité Joachim Son-Forget et l'ex-figure des Gilets jaunes Jacline Mouraud

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Disparition de Gaspard Ulliel : qui est sa compagne Gaëlle Pietri, mère de leur fils Orso ?

L'acteur Gaspard Ulliel est mort à l'âge de 37 ans

EN DIRECT - Covid-19 : 436.167 nouvelles contaminations en 24 heures

Omicron : 464.769 nouvelles contaminations au Covid en 24 heures, un record en France

République Tchèque : une chanteuse meurt du Covid-19 après l'avoir volontairement contracté

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.