Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo annoncera sa candidature dimanche à Rouen

Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo annoncera sa candidature dimanche à Rouen

CALENDRIER - Au cours d'un déplacement à Rouen (Seine-Maritime), prévu dimanche, la maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, déclarera sa candidature à l'élection présidentielle 2022, selon plusieurs élus PS.

Le suspense n'existe (presque) pas, mais sa candidature n'a toujours pas été officialisée. La maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, dont la candidature prochaine à l'élection présidentielle est annoncée depuis de nombreuses semaines, doit se déclarer dimanche 12 septembre au matin, au cours d'un déplacement à Rouen, selon des informations confirmées à LCI. Ce déplacement à Rouen, dont le maire Nicolas Mayer-Rossignol est un proche de l'édile parisienne, pourrait être suivi par une interview dans un journal télévisé.

Toute l'info sur

Election présidentielle 2022

Depuis plusieurs semaines, Anne Hidalgo ne cache plus ses intentions. Mardi, lors des journées parlementaires du PS à Montpellier, l'ancienne adjointe de Bertrand Delanoë avait affirmé que plus "rien" ne l'empêchait de se déclarer. La semaine précédente, elle avait déjà fait allusion à sa candidature en rendant hommage à Gisèle Halimi, indiquant qu'elle ne "manquerait pas de" méditer sur son exemple "le jour où (elle) aura des décisions importantes à prendre".

"Rouen est un concentré de ce qu'elle trouve important", a précisé mercredi son entourage à LCI. "C'est une ville industrielle. Elle représente ce qu'elle veut développer : une réindustrialisation tournée vers les énergies vertes." Le discours de la future candidate ne constituera pas un programme, mais portera "les grands axes des projets qu'elle veut mener", dont celui de la revalorisation du travail. 

Quant au calendrier choisi, Anne Hidalgo "voulait que les choses soient claires avant le congrès du PS, avant la primaire écologiste", a également indiqué cette source. 

Vers un vote interne des militants socialistes

Anne Hidalgo, qui a lancé depuis plusieurs mois un tour de France, ne sera pas la première candidate de gauche à se lancer dans la course à l'Élysée. Ces derniers jours, l'ancien ministre et ex-candidat à la primaire de la gauche en 2017, Arnaud Montebourg, a indiqué qu'il présentait sa candidature. Avant lui, l'Insoumis Jean-Luc Mélenchon ou le communiste Fabien Roussel étaient déjà entrés en campagne. Une succession de candidats auxquels il faudra ajouter le vainqueur de la primaire écologiste.

Lire aussi

Toutefois, la maire de Paris bénéficie déjà du soutien d'une large part des élus socialistes, dont le premier secrétaire du PS, Olivier Faure. Ce dernier a promis qu'un vote interne des militants interviendrait après le congrès du parti, programmé fin septembre, afin de départager les potentiels concurrents, dont le maire du Mans, Stéphane Le Foll.

Selon les résultats de la dernière vague de notre baromètre Ifop-Fiducial pour LCI en date du 6 septembre, Anne Hidalgo est créditée de 7 à 9% des suffrages, selon les hypothèses.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Crise des sous-marins : Paris annule une réunion entre les ministres de la Défense français et anglais

Afghanistan : le groupe État islamique revendique deux attaques à la bombe contre les talibans

Emmanuel Macron a-t-il "dépensé entre 5 et 7 milliards d'euros en quinze jours" ?

Avant les sous-marins australiens, le cas des F-35 américains préférés aux Rafale par la Suisse

"Cet épisode va laisser des traces" : après la crise des sous-marins, la France peut-elle quitter l'Otan ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.