Présidentielle 2022, le récap' de la semaine : escapade à Londres pour Zemmour, débats en série chez LR, LaREM se lance

Si certains candidats ont commencé à détailler leur programme cette semaine, d'autres comptent surtout sur les coups de force pour se faire entendre. Voici l'épisode 9 de Partie de Campagne.

ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2022 - Interviews, instants de campagne sur le terrain avec nos journalistes politiques, sondages, analyses... Suivez la campagne de la présidentielle 2022 en direct avec nous.

À cinq mois du premier tour du scrutin, la campagne présidentielle continue de s'installer peu à peu. Retrouvez notre récap' de la semaine politique du 15 au 21 novembre 2021.

Toute l'info sur

Élection présidentielle 2022

LA QUÊTE LONDONIENNE D'ERIC ZEMMOUR. Le polémiste, qui devrait annoncer sa candidature dans les jours précédant son grand meeting au Zénith de Paris, le 5 novembre, s'est rendu à Londres avec plusieurs de ses soutiens afin de trouver des fonds pour financer sa campagne. Un déplacement parsemé d'embûches, puisqu'Eric Zemmour a d'abord été déclaré persona non grata par le maire de Londres, Sadiq Khan, avant de voir une conférence annulée à la Royal Institution. Le possible candidat, visé par les attaques conjointes de toutes les sensibilités politiques, de la gauche à Marine Le Pen, a également déclenché une nouvelle polémique en s'en prenant au bilan sécuritaire de Nicolas Sarkozy, dont il veut séduire les anciens électeurs. 

LA DROITE REVIGORÉE. Forts des débats organisés ces derniers jours sur plusieurs chaînes, dont LCI, les cinq postulants entrent dans la dernière ligne droite de leur campagne interne, qui doit aboutir au verdict des militants en congrès le 4 décembre. À chacun sa manière de se refaire une santé. Pour Eric Ciotti, qui veut incarner l'aile dure, ces débats ont été l'occasion de faire connaître ses positions tranchées, notamment sur la sécurité, quitte à marquer sa proximité avec Eric Zemmour. Quant à ses concurrents, résolument anti-Zemmour, ils ont scandé leurs thèmes respectifs - avec beaucoup d'immigration au programme - tout en évitant jusqu'ici l'écueil d'un règlement de compte interne. 

Lire aussi

LE DOUTE À GAUCHE. Y a-t-il un pilote pour sauver la gauche ? Pour l'heure, aucune dynamique ne semble devoir modifier le rapport de force qui donne Jean-Luc Mélenchon et Yannick Jadot en tête avec des scores particulièrement faibles, loin devant la candidate socialiste Anne Hidalgo, créditée de moins de 5% depuis la rentrée. Pas de quoi rassurer les électeurs de gauche, d'autant que les sympathisants ne semblent pas rêver davantage d'une alliance Jadot-Hidalgo, selon un sondage Ifop pour le JDD, préférant une alliance de toute la gauche... Qui ne semble pas du tout d'actualité. 

ÇA BOUGE EN MACRONIE. Un Président en campagne ? Pas officiellement, même si l'on a pu voir le vif accrochage entre Emmanuel Macron et Xavier Bertrand au sujet d'Ascoval, lors d'un déplacement dans les Hauts-de-France. En revanche, ses équipes sont au travail. Une tribune de plus de 600 élus locaux, publiée par le JDD, appelle le président sortant à se représenter. En outre, une réunion des députés LaREM, prévue lundi 22 novembre, doit aborder le sujet des parrainages requis pour pouvoir se présenter en 2022. Bref, le calendrier accélère aussi dans la majorité. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 390.000 cas positifs en 24h, nouvelle hausse des contaminations

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

"Plus de 50% de la viande consommée en France" est-elle halal ?

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.