Présidentielle 2022 - Thierry Mariani (RN) veut "tendre la main" à Eric Zemmour

Présidentielle 2022 - Thierry Mariani (RN) veut "tendre la main" à Eric Zemmour

UNION - Thierry Mariani estime que le Rassemblement national doit "tendre la main" à Eric Zemmour. Celui-ci a "le même électorat" et "le même programme" que Marine Le Pen, mais divise ses chances de se qualifier au second tour de l'élection présidentielle.

Marine Le Pen et Eric Zemmour pourraient-ils se rassembler avant le premier tour de l'élection présidentielle ? Le membre du Rassemblement national Thierry Mariani a en tout cas estimé mercredi soir sur LCI que l'heure était à la réunion des deux camps. 

"C’est le même électorat, c’est le même programme. Eric Zemmour dit la même chose que Marine Le Pen depuis des années", a déclaré le transfuge des Républicains, qui a avoué avoir une "certaine admiration, affection pour Eric Zemmour". "Aujourd’hui il faut se rassembler, il faut lui tendre la main, c’est le même électorat", a-t-il ajouté.

Toute l'info sur

L'élection présidentielle 2022

"Il faut un candidat qui rassemble"

Serait-il envisageable que cette union se fasse au profit du polémiste, toujours pas officiellement candidat ? "On  verra où on en est en janvier mais je ne l’envisage pas", a répondu Thierry Mariani, alors que Marine Le Pen avait assuré en 2018 qu'elle se désisterait si quelqu'un de son camp se trouvait mieux placé qu'elle pour remporter l'élection présidentielle. "Je soutiendrai Marine Le Pen parce que je pense qu’il faut un candidat qui rassemble. Le problème ce n’est pas de faire un score meilleur au premier tour, c’est d’avoir des chances de gagner au second. Dans tous ces sondages, au second tour c’est le Pen la mieux placée", a argumenté l'ancien candidat aux élections régionales en PACA.

Une enquête Harris interactive pour Challenges publiée mercredi donne de nouveau Eric Zemmour qualifié au second tour face à Emmanuel Macron. Mais dans leur duel, le journaliste ne recueillerait que 43% des intentions de vote contre 57% pour le chef de l'Etat, quand la candidate du RN est elle créditée de 46%, contre 54% pour le Président sortant.

Lire aussi

C'est à lui de faire la démarche."- Louis Aliot

En début de semaine, plusieurs personnalités du Rassemblement national (RN) ont appelé Eric Zemmour à "ne pas diviser le camp national" face au "fossoyeur" Emmanuel Macron. "Il ne faut pas diviser les forces du camp national. (...) Se battre entre nous n'a aucun sens", a déclaré le député du Nord Sébastien Chenu. "Aujourd'hui il divise la famille nationale", a regretté le maire de Perpignan Louis Aliot. "Il y a un terrain d'entente, une volonté - en tout cas, en ce qui nous concerne - de rassemblement", a-t-il poursuivi, ajoutant : "C'est à lui de faire la démarche, pas à nous."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre - "Je voudrais dire quelque chose" : Salah Abdeslam s'adresse à la cour

Tir mortel d’Alec Baldwin : Donald Trump Jr. vend des t-shirts se moquant de l’acteur

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

"On marche sur la tête" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.