Présidentielle 2022 : Barnier, Pécresse, Bertrand... Les prétendants consultent Nicolas Sarkozy

Présidentielle 2022 : Barnier, Pécresse, Bertrand... Les prétendants consultent Nicolas Sarkozy

#CONFIDENTIELLCI – Ne ratez rien des coulisses de l’actualité politique avec les journalistes du service politique de TF1 et LCI. L'info du jour : après Michel Barnier et avant Xavier Bertrand, Valérie Pécresse a vu Nicolas Sarkozy jeudi matin.

Il est retiré de la politique active depuis bientôt cinq ans, mais il reste incontournable à droite. Selon les informations du service politique TF1/LCI, Nicolas Sarkozy a reçu Valérie Pécresse, candidate à une primaire LR en vue de la présidentielle, jeudi matin dans ses locaux de la rue de Miromesnil (8e arrondissement de Paris).

Toute l'info sur

Élection présidentielle 2022

La présidente de la région Ile-de-France a échangé avec l'ancien président de la République, dont elle fut la ministre durant le quinquennat de ce dernier. Valérie Pécresse qui, jeudi, a engrangé le soutien officiel d'un autre ancien membre de ce gouvernement, Hervé Morin (Les Centristes). Dans une tribune au Point, l'ex-ministre de la Défense détaille les raisons pour lesquelles il a décidé de se ranger auprès de la seule femme en lice à droite. 

Nicolas Sarkozy rencontre tout le monde

L'échange entre Nicolas Sarkozy et Valérie Pécresse n'a toutefois pas valeur de soutien. Fidèle à sa position de retrait, l'ancien chef de l'État est consulté par plusieurs candidats. 

Toujours selon nos informations, Nicolas Sarkozy a reçu un autre prétendant, Michel Barnier, durant l'été depuis sa résidence du Cap Nègre, dans le Var. En outre, Nicolas Sarkozy doit déjeuner, le 20 septembre, avec Xavier Bertrand, également candidat à la présidentielle, mais qui a d'ores et déjà annoncé qu'il refuserait de participer à une primaire pour se départager. 

Lire aussi

Nicolas Sarkozy aura peut-être l'occasion, au cours de ces échanges, de plaider pour une solution raisonnée entre les concurrents, afin d'éviter que la droite ne se déchire à nouveau et perde ainsi toute chance d'accéder au second tour de l'élection présidentielle. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass vaccinal : la fleur faite aux non-vaccinés

Covid-19 : 525.527 cas positifs en 24 heures, nouveau record de contaminations en France

EN DIRECT - Tests : face à la forte demande, la liste des professions habilitées à faire des prélèvements élargie

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 20 janvier

Covid-19 : la nouvelle hausse des contaminations en France provoquée par le BA.2, un sous-variant d'Omicron ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.