Présidentielle 2022 : Ménard appelle Zemmour et Le Pen à s'unir, ces derniers bottent en touche

Présidentielle 2022 : Ménard appelle Zemmour et Le Pen à s'unir, ces derniers bottent en touche

DIALOGUE DE SOURDS - Le maire de Béziers Robert Ménard a appelé sur LCI au rassemblement entre Marine Le Pen et Éric Zemmour avant l'élection présidentielle. Une tentative de médiation repoussée par les deux intéressés.

Le duel à distance continue. Toujours pas officiellement candidat à l'Élysée, Éric Zemmour poursuit son entreprise de déstabilisation tout à droite de l'échiquier politique. Le polémiste, invité samedi à Béziers par Robert Ménard, proche de Marine Le Pen, refuse de se rallier à la candidate du Rassemblement national, en dépit des appels au rassemblement lancés par le maire de Béziers.

Toute l'info sur

L'élection présidentielle 2022

"Il faut qu'ils se retrouvent", a martelé Robert Ménard sur LCI, samedi (voir vidéo en tête de cet article). "En février, il faut que celui qui sera le mieux placé prenne le pas sur l'autre, et que celui qui est le moins bien placé cède et appelle à voter pour celui qui sera en tête."

"Je n'ai besoin d'aucun intermédiaire", rétorque Marine Le Pen

Une tentative de médiation vite repoussée par le polémiste. "Marine Le Pen ne gagnera jamais" l'élection présidentielle, a lancé une fois encore Éric Zemmour devant les caméras. "Je dis ce que tout le monde sait. On le sait depuis son débat de 2017 (dans l'entre-deux tours face à Emmanuel Macron, ndlr) et depuis les élections régionales", durant lesquelles le Rassemblement national n'a gagné aucune région et réalisé des scores inférieurs à ceux de 2015, a-t-il poursuivi.

Lire aussi

Plus tôt dans la journée, Marine Le Pen avait, elle aussi, botté en touche. "Je n'ai besoin d'aucun intermédiaire si je veux contacter Éric Zemmour, dont j'ai le numéro de téléphone", a assuré celle qui entame sa troisième campagne présidentielle. "Je n'ai pas besoin de passer par des intermédiaires." Plus tôt dans la journée, celle qui s'estime "la mieux placée comme candidate nationale" avait demandé à Éric Zemmour de "réserver ses piques" à Emmanuel Macron.

Selon notre dernier sondage Ifop-Fiducial pour LCI et Le Figaro publié vendredi 15 octobre, Marine Le Pen (17% des intentions de vote) et Éric Zemmour (16%) sont toujours dans un mouchoir de poche pour accéder au second tour, derrière Emmanuel Macron (25%).

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 12 cas d'infection par le variant Omicron désormais détectés en France

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Omicron : que sait-on de ce variant qui inquiète la planète ?

Covid-19 : un officier de gendarmerie relevé de ses fonctions pour refus de vaccination

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.