Présidentielle 2022 : "Seul le candidat de la droite pourrait troubler le duel Macron-Le Pen, pas Zemmour", estime Eric Ciotti

Présidentielle 2022 : "Seul le candidat de la droite pourrait troubler le duel Macron-Le Pen, pas Zemmour", estime Eric Ciotti

PRÉSIDENTIELLE - Eric Ciotti a estimé ce dimanche au Grand Jury que seul le candidat désigné par les Républicains pourrait "troubler le duel entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen" en 2022. Et pas Eric Zemmour, pour qui il pourrait toutefois voter au second tour de la présidentielle.

Le candidat à la primaire de la droite compte sur son camp en 2022. Invité du Grand Jury LCI/RTL/Le Figaro ce dimanche, le député des Alpes-Maritimes Eric Ciotti a assuré que sa famille politique avait toutes les chances de venir contrarier le match annoncé entre le Président sortant et la présidente du Rassemblement national en 2022. "Le seul candidat qui peut gagner cette élection, qui peut troubler le duel entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, je pense que c’est le candidat de la droite républicaine. Je ne pense pas qu’Eric Zemmour pourrait gagner ce match", a-t-il déclaré, interrogé sur le polémiste, qui semble prêt à se déclarer candidat.

Toutefois, Eric Ciotti a souligné qu'il avait de l'amitié pour Eric Zemmour, et qu'il partageait certains de ses constats. "Il défend aujourd’hui des idées que j’ai, pour la plupart, en partage. Il fait le constat d’un déclin de notre pays, de menaces. Je partage aussi ce constat", a-t-il confié. Cette certaine proximité idéologique pourrait le faire voter en sa faveur en cas de second tour entre le journaliste et Emmanuel Macron en 2022. Alors qu'en 2017 Eric Ciotti s'était abstenu de voter pour Emmanuel Macron ou Marine Le Pen, cette fois-ci "très clairement", il votera Eric Zemmour.

Toute l'info sur

L'élection présidentielle 2022

Lire aussi

Si, en revanche, le second tour venait à mettre face-à-face les deux mêmes acteurs qu'en 2017, à savoir le président sortant et la candidate RN, Eric Ciotti s'abstiendrait une nouvelle fois. Le député LR dit ne pas croire en la capacité de gouverner de Marine Le Pen. Et à la question de savoir s'il préfèrerait donc voter pour une personne condamnée par la justice - pour injure et provocation à la haine -  il a répondu : "Ce sont des condamnations qui me paraissent aller beaucoup trop loin dans la sanction qui a été portée."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Variant Omicron et 5e vague du Covid : un nouveau conseil de défense sanitaire prévu lundi

Congrès LR pour la présidentielle 2022 : Éric Ciotti et Valérie Pécresse exposent leurs différences sur LCI

Covid-19 : en Allemagne, les restrictions contre les non-vaccinés divisent

Cinquième vague : l'épidémiologiste Arnaud Fontanet appelle les Français à réduire leurs contacts de "10 à 20%"

EN DIRECT - Covid-19 : 8 cas de variant Omicron détectés ce jeudi en France

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.