Présidentielle 2022 : Yannick Jadot (EELV) lance à son tour une plateforme d'idées

Présidentielle 2022 : Yannick Jadot (EELV) lance à son tour une plateforme d'idées

CAP 2022 - L'eurodéputé écologiste Yannick Jadot a confirmé samedi sur TF1 qu'il se préparait à une éventuelle candidature à l'élection présidentielle. Après Anne Hidalgo et Arnaud Montebourg, il lance sa propre plateforme d'idées, "2022 l'écologie".

La valse des candidatures potentielles se poursuit à gauche en vue de la présidentielle 2022. L'eurodéputé écologiste Yannick Jadot a fait un pas de plus vers les prochaines échéances nationales, samedi sur TF1, en annonçant le lancement, la semaine prochaine, de sa plateforme d'idées baptisée "2022 l'écologie". 

La présidentielle ? "Je m'y prépare", a confirmé l'ancien chef de file EELV aux élections européennes de 2019. "Je lance la semaine prochaine une plateforme pour mettre en débat ces réponses à l'urgence et aux problèmes structurels", a-t-il expliqué. 

Convaincu que "l'heure de l'écologie a sonné" et que l'on doit "sortir de cette pandémie dans une société plus juste", Yannick Jadot ne s'est pas pour autant déclaré formellement. "Les Français sont plongés dans l'angoisse, ce n'est pas le moment des candidatures", a-t-il justifié.

Lire aussi

Éclosion de candidatures

Dès cet été, Yannick Jadot avait laissé entendre qu'il était intéressé par une candidature à la présidentielle. Alors que d'autres personnalités EELV, comme le maire de Grenoble Eric Piolle, ou la porte-parole du mouvement, Sandrine Rousseau, sont pressenties, l'eurodéputé espère susciter un rassemblement allant bien au-delà de sa formation politique, qui se prépare à une primaire interne. D'où l'idée d'une plateforme d'idées, qui doit permettre d'élargir cet horizon. 

D'autres personnalités issues de la gauche adoptent une stratégie similaire. Outre Jean-Luc Mélenchon, qui s'est déclaré candidat dès l'automne dernier, l'entourage d'Anne Hidalgo a lancé ces dernières semaines sa propre plateforme, "Idées en commun",  afin de préparer le terrain à une possible candidature de la maire de Paris. 

De même, l'ancien ministre socialiste Arnaud Montebourg vient de lancer "L'Engagement", un mouvement destiné à porter une possible candidature pour celui qui avait quitté la sphère politique en 2017 pour créer sa propre marque. 

À noter, également, que le secrétaire national du PCF Fabien Roussel a appelé, en décembre, à une candidature communiste à la présidentielle de 2022. L'horizon à gauche semble déjà bien embouteillé à 14 mois de l'échéance. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : les tests antigéniques systématisés pour les voyageurs de Guyane

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Quels sont les scénarios pour rouvrir les terrasses et les lieux culturels le 15 mai ?

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Lire et commenter