Présidentielle 2022 : Zemmour "n'a pas peur" d'être candidat

Eric Zemmour, en septembre 2019.

ÉLECTION - Eric Zemmour a affirmé samedi soir qu'il "n'avait pas peur" d'être éventuellement candidat à la présidentielle et qu'il en avait "envie". Invité samedi soir de Laurent Ruquier sur France 2, il a également indiqué qu'il voulait "choisir son moment" pour annoncer sa décision.

Eric Zemmour veut aller piano. L'éditorialiste était de passage par le plateau de "On Est en Direct", samedi soir, pour continuer sa campagne de promo de son nouveau bouquin. Mais évidemment pour parler aussi de sa possible candidature à la présidentielle 2022.  "Je n'ai pas peur (d'être candidat). Simplement je veux choisir mon moment", a déclaré samedi soir sur France 2 le polémiste, qui multiplie les signaux d'une candidature et va prochainement "échanger avec les Français" dans le cadre de la tournée qui accompagne la sortie de "La France n'a pas dit son dernier mot".   "Pour l'instant, je ne suis pas candidat, (...) quand je déciderai d'être candidat je viendrai et je dirai 'je suis candidat'", a-t-il ajouté. "Je réfléchis".

Toute l'info sur

Election présidentielle 2022

Lire aussi

Mais "j'ai envie parce que je pense que la France est dans un état absolument lamentable, que la France que j'aime, que j'ai aimée, est en train de disparaitre, et je n'ai pas du tout envie de cela", a poursuivi l'éditorialiste, qui soutient la théorie complotiste du "grand remplacement" (de la population européenne par une population immigrée, ndlr) et estime qu'"appeler son enfant Mohamed, c'est coloniser la France". 

Si j'y vais, ce n'est pas un chien dans un jeu de quille que je veux être- Eric Zemmour, dans "On Est en Direct" du 11 septembre 2021

"Si j'y vais, ce n'est pas un chien dans un jeu de quille que je veux être. C'est imposer mes thèmes. Je pense que la présidentielle se joue autour d'une idée, d'une question, et qu'il faut imposer sa question et avoir la réponse", a-t-il encore expliqué.

Je ne trouve pas que [Marine Le Pen] ait progressé- Eric Zemmour, dans "On Est en Direct" du 11 septembre 2021

Mais s'il ne se présente pas, Eric Zemmour a dit qu'il ne "soutiendrait personne". "Mon camp c'est le RPR, c'est-à-dire le gaullisme. LR n'est plus le RPR, LR s'est vendu aux centristes", a-t-il affirmé.

Quant à Marine Le Pen, "elle ne gagnera jamais" après son échec aux régionales, et "je ne trouve pas qu'elle ait progressé" depuis la dernière présidentielle, marquée par son débat raté face à Emmanuel Macron, a ajouté le polémiste. "Voter Marine Le Pen, c'est voter Emmanuel Macron". 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Sous-marins australiens : Paris et Washington se renvoient la balle

EN DIRECT - Covid-19 : confinement prolongé jusqu'au 4 octobre en Nouvelle-Calédonie

Pourquoi la disparition d'al-Sahraoui est un "gros coup" porté au groupe État islamique au Grand Sahara

Patrimoine, assurance-chômage... Les annonces d'Emmanuel Macron pour les travailleurs indépendants

Covid-19 : bientôt un allègement des restrictions en France ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.