Xavier Bertrand a-t-il augmenté de deux tiers le budget de la culture dans les Hauts-de-France ?

Xavier Bertrand en meeting à la Baule, 5 novembre 2021

RÉGION - Le candidat au congrès LR s’est targué d’avoir augmenté de deux tiers le budget de la culture dans sa région. Si la promesse d’allouer 110 millions à la culture à la fin de son premier mandat a été largement tenue, cette hausse revendiquée de 66% n’est pas atteinte. Explications.

Se rêvant candidat LR pour la présidentielle, Xavier Bertrand mise sur sa crédibilité, n’hésitant pas à faire valoir son bilan dans la région des Hauts-de-France, qu’il préside depuis 2015. En déplacement vendredi 5 novembre à la Baule, le candidat au congrès de la droite a mis en avant les efforts fournis dans sa région en expliquant avoir "augmenté le budget de la culture de deux tiers" à la tête des Hauts-de-France. Une occasion de s’en prendre au président sortant : "Je ne pardonnerai pas à Emmanuel Macron d’avoir dit qu’il n’y avait pas de culture française". Mais qu’en est-il réellement ? Nous avons fait les comptes, de 2015 à aujourd’hui. 

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

Certes, en étant élu en décembre 2015, Xavier Bertrand n’a eu que peu d’influence sur le budget décidé pour l’année suivante. D’ailleurs, Jean-Pierre Bataille, conseiller régional délégué au budget de l’époque, a lui-même expliqué que celui-ci était "un budget obligatoirement subi" par le nouveau conseil régional. En 2015 donc, le budget total alloué au secteur culturel s’élevait à 76,5 millions d’euros, d’après les éléments communiqués par la région. Pour 2016, il se chiffrait à 80,1 millions d’euros. 

Mais c’est véritablement à la fin de cette année-là que Xavier Bertrand a entrepris de dessiner une nouvelle politique pour la culture dans les Hauts-de-France. Et a fait la promesse de donner au moins 110 millions au secteur d’ici à la fin de son mandat, en 2021. "La politique culturelle des Hauts-de-France va passer de 70 à 110 millions d’euros d’ici la fin du mandat. Cet effort budgétaire traduit notre volonté politique", assurait le président de région lors de sa conférence de rentrée. 

Ce nouvel "effort" s'est traduit dans le premier budget réellement acté par la majorité du conseil régional. "En passant de 78 millions d’euros en 2016 à 96 millions d’euros en 2018, les Hauts-de-France sont devenus la première région française en termes de budget culture par habitant", se réjouissait François Decoster, vice-président en charge de la culture, quelques mois plus tard. 99,7 millions ont finalement été consacrés à la culture en 2017.

Un budget réel pas toujours aligné sur le primitif

Cinq ans plus tard, le pari de Xavier Bertrand est tenu : le budget primitif, voté en décembre 2020, fait état de 115,6 millions pour 2021 : 90,1 millions d’euros en fonctionnement et 25,5 millions d’euros en investissement, nous précise la région. Un budget qui était même monté à 119 millions en 2019 et 2020. Mais cela signifie-t-il pour autant que le président des Hauts-de-France dit vrai lorsqu’il explique avoir augmenté le budget alloué à la culture "de deux tiers" ? 

Si le budget réel dépensé à la fin de l'année n'est pas toujours aligné sur le budget primitif voté l'année précédente, partons toutefois des éléments dont l'on dispose aujourd’hui, et donc du budget encore prévisionnel. Entre 2015 et 2021, le budget de la culture dans les Hauts-de-France a bien augmenté mais seulement de 51%. Un peu plus de la moitié donc, et non pas les 66% ou les deux tiers revendiqués par le président de région vendredi 5 novembre. 

Lire aussi

Toujours est-il que de nombreux acteurs culturels de la région ont reconnu à la fin du premier mandat de Xavier Bertrand les efforts entrepris dans le secteur, comme la reprise du festival des Feux d’hiver ou la relocalisation du festival Séries Mania à Lille en 2017. D’autres sont plus critiques. C’est le cas du Collectif régional arts et culture (CRAC) qui regroupe 400 structures, et qui a expliqué regretter que leurs subventions n’aient pas augmenté au profit de "dispositifs de financement ponctuel" de la région, comme des appels à projets. 

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sous Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid : Olivier Véran annonce 47.000 nouveaux cas en 24h

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

EN DIRECT - Marine Le Pen juge le clip de candidature d'Eric Zemmour "passéiste et crépusculaire"

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.