Présidentielle : Hollande ne serait même pas au second tour...

Présidentielle : Hollande ne serait même pas au second tour...

Politique
DirectLCI
PRÉSIDENTIELLE - Le Figaro et LCI ont demandé à OpinionWay de refaire le match de 2012. Non seulement François Hollande serait éliminé dès le premier tour, mais dans le cas où il accèderait au second face à Marine Le Pen, il ne la battrait qu'avec une marge relativement étroite.

Il fallait bien que cela arrive. A force de plonger toujours plus bas dans l'impopularité, François Hollande s'exposait à de sérieuses déconvenues au jeu des sondages. Le Figaro et LCI ont demandé à OpinionWay de refaire le match de 2012, et le résultat est cruel pour le chef de l'Etat. Deux ans après la présidentielle, François Hollande serait battu dès le premier tour si le scrutin de 2017 avait lieu aujourd'hui.

54-46 contre Marine Le Pen

Le président sortant obtiendrait 19% des suffrages et serait devancé à la fois par Nicolas Sarkozy (29%) et Marine Le Pen (25%). Avec 11%, Jean-Luc Mélenchon serait le seul autre candidat à dépasser la barre des 10%. Pire, s'il était malgré tout au second tour, François Hollande serait battu à plates coutures par Nicolas Sarkozy (39% contre 61%). Surtout, il ne battrait Marine Le Pen que d'une (relativement) courte tête : 54% contre 46%.

S'il souligne qu'il s'agit d'une "photographie à froid" dont il faut "relativiser la portée", le politologue d'OpinionWay, Bruno Jeanbart, estime dans Le Figaro  que "c'est la première fois qu'un président est aussi en difficulté dans un sondage, et que le FN est aussi haut dans des rapports de force de premier tour à mi-mandat". Le gâteau d'anniversaire du 6 mai risque d'avoir un goût amer cette année.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter