Pécresse, Wauquiez, Retailleau et Morin appellent à une primaire ouverte de la droite et du centre

Droite : une tribune pour appeler à une primaire

PLAIDOYER - Dans une tribune publiée à la veille d'un bureau politique consacré au mode de désignation du candidat LR pour 2022, des poids lourds parmi lesquels Valérie Pécresse et Laurent Wauquiez plaident pour l'organisation d'une primaire ouverte à droite et au centre.

"Toutes les candidatures sont légitimes et nous ne connaissons en démocratie qu'un seul moyen pour les départager loyalement : le vote." Voilà ce qu'écrivent dans une tribune publiée par Le Figaro ce lundi soir, à la veille d'un bureau politique des Républicains consacré au mode de désignation de leur candidat pour 2022, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez, la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse, le président ex-UDI de la région Normandie Hervé Morin, et le patron des sénateurs LR Bruno Retailleau.

Un plaidoyer commun adressé à leur principal concurrent Xavier Bertrand. Favori dans les sondages et déjà en campagne, le président des Hauts-de-France veut convaincre les Républicains de le soutenir dès maintenant sans organiser de primaire, à laquelle il a déjà indiqué qu'il refuserait de participer. Pas question, lui répondent donc les quatre signataires de la tribune. "L'homme ou la femme providentiel que certains espéraient ne s'est pas imposé", lui répondent-ils.

Toute l'info sur

L'élection présidentielle 2022

Pour ne pas voir les candidatures se multiplier, les auteurs plaident également pour une primaire ouverte à droite et au centre, à l'instar de Jean Leonetti, chargé par le parti de travailler au système de départage. "Le premier risque serait d'encourager la compétition sauvage et les aventures solitaires en faisant du premier tour de l'élection présidentielle le seul moyen de départager les candidatures de notre famille. Nous préférons ne pas imaginer cette hypothèse qui nous empêcherait d'accéder au second tour ! (...) Nous rassembler derrière un seul et unique candidat est une condition sine qua non pour ouvrir la voie de la victoire."

"Il faut donc s'en remettre au système le plus clair, le plus démocratique : le vote. Un vote populaire, le plus large possible, ouvert à tous les sympathisants de la droite et du centre. Un vote qui donnera force et légitimité au vainqueur et à l'équipe de France qui devra se rassembler autour de lui", estiment-ils.

Ils refusent de s'en remettre aux sondages

Ils critiquent également l'idée du président du parti Christian Jacob de soumettre les noms des candidats à un panel de 15.000 personnes en espérant en voir un se détacher. "Que des sondages, dont la fiabilité est plus que jamais mise en doute, fassent office de moyen de sélection de notre candidat ne peut satisfaire personne", écrivent-ils.

Lire aussi

Ils souhaitent que les candidats se déclarent rapidement, et que le vote puisse avoir lieu le plus tôt possible. "Pour que tous les responsables de la droite et du centre puissent se mettre d'accord sur ces règles du jeu, nous les appelons à nous retrouver autour d'une table en juillet, aussi vite que possible.  Il y a urgence : pour assurer la réussite de cette procédure de désignation, les candidats devront dévoiler leur intention d'ici la rentrée et le vote être organisé dès que possible", implorent les quatre auteurs.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la France a rapatrié plus de 20.000 personnes bloquées au Maroc

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

EN DIRECT - Présidentielle : la décision d'être candidat n'a "pas été facile", affirme Eric Zemmour

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.