Primaire à gauche : "Il n'y a pas grand chose en magasin, et là pour la gauche, c'est un peu vrai"

DirectLCI
Le patron du parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, a ce lundi remis en cause le projet de primaire à gauche. "Le seul qui peut réunir un temps soit peu la gauche, c'est François Hollande. Et si la gauche ne se réunit pas, ce n'est même pas la peine d'y aller", a-t-il dit. Pour l'éditorialiste Hélène Pilichowski, "c'est un constat lucide".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter