Primaire à gauche : le PS est pour mais sous certaines conditions

DirectLCI
Le PS a approuvé samedi le principe de la primaire et décidera en juin de ses modalités. Mais un gros point de friction demeure, celle de la participation de François Hollande. Pascal Cherki, député de Paris, souhaite une "alternative" au président sortant. Quant à la présence des verts et communistes, rien n'est moins sûr.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter