Primaire de la droite : 'Les hommes sont entrés en guerre', déplore NKM

Politique
JOUTE VERBALE – La candidate à la primaire des Républicains, Nathalie Kosciusko-Morizet, a déploré ce lundi l'agressivité verbale de ses potentiels concurrents masculins ce week-end.

"Les hommes sont entrés en guerre", a assuré ce lundi sur Europe 1 Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate déclarée à la primaire de la droite. Ce week-end, qui marquait le temps fort de la rentrée politique, a été le théâtre d'attaques parfois violentes entre les candidats, comme François Fillon ou Alain Juppé à l'encontre de Nicolas Sarkozy.


"Je crains que les Français ne retiennent du week-end rien de très neuf sur les idées et déjà beaucoup d’agressivité et beaucoup d’hostilité", a-t-elle regretté sur l'antenne.

En vidéo

Primaire Les Républicains : Sarkozy, Juppé et Fillon prêts à en découdre

Lire aussi

"Tous les jours, il y aura des petites phrases"

"Il va y avoir des petites phrases dans tous les sens. Il n’y a pas d’idées vraiment nouvelles, donc il y aura tous les jours des petites phrases", promet-elle. 


Nathalie Kosciusko-Morizet, à qui il manque encore quelques parrainages pour porter sa candidature à la primaire des Républicains, espère bien entrer à son tour dans l’arène politique. 

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter