Primaire de la droite : les jeunes militants attendent un débat d'idées

UNION - Pour le premier débat entre les candidats de la primaire de la droite et du centre, jeudi soir, les jeunes militants attendent que chacun apporte des clarifications sur les programmes et dépasse les diatribes.

Chez les "Républicains", les jeunes militants ont, pour la grande majorité, choisi quel champion supporter lors du premier débat qui aura lieu ce jeudi 13 octobre. Et aussi variés soient les styles des sept concurrents, un mot d'ordre commun émerge : ils veulent un débat d'idées, pas une scène de pugilat.


Marie-Charlotte Jegou, militante des "Jeunes avec Bruno Le Maire", espère ne pas assister à un "débat stérile", fait de "petites phrases". De même, Anne-Elise, elle aussi aux "Jeunes avec Bruno Le Maire" attend un débat d'"idées profondes, d'idées de fond".

Préparer l'union pour le premier tour de la présidentielle

Sami, toujours des "Jeunes avec Bruno Le Maire" imagine que ce premier débat permettra à chacun de "faire valoir ses différences par rapport aux autres candidats". Ce jeune militant en est persuadé : "Le débat peut aussi être quelque chose de constructif", comme faire éclore "un projet".


Au dernier meeting de Nicolas Sarkozy, les militants souhaitaient que les candidats "sortent des noms d'oiseaux", des "dérapages verbaux", et ce, afin de ne pas "décourager" les potentiels électeurs. Côté Juppé, un militant nous dit "attendre une clarification des lignes politiques de chacun". En somme, tous demandent un débat apaisé, car après la primaire, il faudra que le candidat élu incarne le rassemblement.

VIDÉO - Primaire à droite : les attentes des militants de Lille

En vidéo

Primaire : à Lille, les militants de droite espèrent un débat de programme

VIDÉO - Primaire de la droite et du centre, mode d'emploi

En vidéo

"Trait d'actu" - La primaire à droite, mode d'emploi

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Elections présidentielles

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter