Primaire de la droite : sept candidatures validées, Mariton sur la touche

IN AND OUT - La liste des candidats à la primaire de la droite a été annoncée ce mercredi. Sur les huit candidatures examinées par la Haute Autorité, celle de Hervé Mariton a été refusée.

La liste officielle des candidats à la primaire de la droite et du centre a été annoncée ce mercredi. Huit candidatures ont été examinées par la Haute Autorité. Mais toutes n'ont pas été validées, puisque le dossier de Hervé Mariton a été refusé. Son équipe a indiqué à LCI qu'elle vérifiait les possibilités de recours après cette décision. 


Hormis Jean-Frédéric Poisson, qualifié d’office au titre de président du Parti Chrétien-Démocrate, les sept autres ont dû rassembler au moins 2500 parrainages adhérents des Républicains et 250 autres élus (dont 20 parlementaires minimum). Ces parrainages ont ensuite été examinés par la Haute Autorité avec la plus grande attention. Sachant qu’un parrain ne peut accorder sa signature qu'à un seul candidat, en cas de doublon, le parrainage est perdu pour chacun des candidats l'ayant reçu.

Une source proche des Républicains avait auparavant annoncé qu'il y avait "des interrogations sur deux noms", en l’occurrence ceux de Hervé Mariton et de Nathalie Kosciusko-Morizet. Un parlementaire aurait en effet, peut-être signé à la fois pour le député de la Drôme et pour un autre des candidats. Or Hervé Mariton n'avait pu présenter le soutien que de vingt parlementaires, le privant mathématiquement de réserve en cas de problème. Toutefois, dans la matinée, l'équipe d'Hervé Mariton avait contesté être écartée de la course. 


Pour Nathalie Kosciusko-Morizet, il s'agissait plutôt d'un problème de signatures d'adhérents. Néanmoins, la députée de l'Essonne s'était montrée très sereine ce mercredi matin au micro de Sud Radio et Public Sénat. Selon elle, il n'y avait "pas de suspense" quant à la validation de sa candidature. "Il y a une ou deux personnes qui essaient de l'entretenir et qui sont les mêmes qui disent depuis six mois : 'elle n'y arrivera pas, la pauvre chérie'", selon NKM. 

VIDEO. Primaire de la droite : Hervé Mariton n'entrera pas dans la course

En vidéo

Primaire de la droite : Hervé Mariton n'entrera pas dans la course

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter