Primaire de la gauche : pour Marie-Noëlle Lienemann, François Hollande ne se présentera pas... mais elle si !

DirectLCI
PRIMAIRE - Candidate à la primaire de la gauche, la sénatrice PS Marie-Noëlle Lienemann explique pourquoi, selon elle, le président François Hollande ne se présentera pas à la primaire du PS.

Pour Marie-Noëlle Lienemann, c'est évident, François Hollande ne sera pas candidat à la primaire de la gauche. Ce jeudi, la sénatrice PS de Paris a déclaré sur le plateau de Yves Calvi sur LCI que l'actuel président de la République devrait, selon elle, ne pas entrer dans la course et par conséquent céder son siège à l'Elysée. Car si elle est en profond désaccord avec la ligne politique entreprise par Valls et Hollande, elle estime qu'elle représente surtout un réel danger pour le pays. 

Il nous fait peser des risques majeurs sur notre présence au second tour"Marie-Noëlle Lienemann

"Il nous fait peser des risques majeurs sur notre présence au second tour et par ailleurs, pour être franche, dans l'état actuel des choses, il faut avoir un débat de fond, a-t-elle affirmé. (...) Que ce soit Hollande ou un autre, le débat doit avoir lieu sur le projet pour les Français et sur leurs problèmes quotidiens." 


La sénatrice ajoute :  "Moi j'ai toujours pensé qu'il ne se présenterait pas, donc c'est pas nouveau. Je pense qu'il va très vite constater qu'il n'est pas en situation de pouvoir rassembler la gauche. (...) Même si on dit qu'il croit toujours qu'il y a un coup de miracle au dernier moment, j'ose espérer qu'il raisonne." Et même si ce n'était le cas, cela n'altèrera pas sa volonté de participer à la primaire de la gauche. "Même s'il était présent, je me présenterais quand même."

En vidéo

Démission de Macron : "Les rats quittent le navire", selon Lienemann

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter