Daniel Cohn-Bendit : "Yannick Jadot ne peut pas gagner la présidentielle"

Daniel Cohn-Bendit sur LCI : "Yannick Jadot ne peut pas gagner la présidentielle"

INTERVIEW - Invité ce lundi sur LCI, Daniel Cohn-Bendit a longuement évoqué la primaire écologiste qui s'est déroulée ce weekend.

"Il dit qu'il peut gagner : c'est du baratin." Invité ce lundi sur LCI, Daniel Cohn-Bendit a livré ses impressions au lendemain de la primaire écologiste. Une primaire qui, pour le second tour, devra départager Yannick Jadot de Sandrine Rousseau. Deux lignes très différentes, selon l'ancien eurodéputé.

Toute l'info sur

Les débats de la primaire écologiste sur LCI

"Les électeurs vont devoir faire un choix entre l'écologie de la transformation contre l'écologie de l'accompagnement, a estimé Daniel Cohn-Bendit. Sandrine Rousseau incarne une rupture avec le capitalisme. Yannick Jadot c'est la régulation du capitalisme, de l'économie de marché. Si vous voulez la rupture avec le capitalisme, il faut gagner. Pour cela, il faut qu'elle se lève tôt. Avec ce positionnement, elle ne pourra jamais gagner la présidentielle."

"L'appareil écologiste n'aime pas Jadot"

"Le problème aujourd'hui pour les écolos, c’est : comment expliquer aux Français qu'ils ont besoin d'une expression politique écologiste ? Je crois que Yannick Jadot l'a montré aux européennes. Il dit qu'il peut gagner : c'est du baratin. Il le sait. Il ne peut pas gagner. Il est plus crédible quand il dit qu'il veut influencer la politique", a estimé l'ancien eurodéputé. Et d'ajouter :"Si Emmanuel Macron gagne la présidentielle, il n'a pas de majorité. (…) Avec qui pourra-t-il faire des alliances ? Jadot est plus dans cette optique-là que Rousseau."

Lire aussi

Selon Daniel Cohn-Bendit, "l'appareil (ndlr : du parti écologiste) préfère Sandrine Rousseau à Yannick Jadot. L'appareil n'a rien fait pour soutenir Yannick Jadot. (…) Il n'aime pas Jadot. (…) Il faut qu'il soit très fort au débat pour plier le match. Qu'il explique bien qu'il peut garantir un bon score à la présidentielle."  Et de conclure : "Si l'écologie fait 12, 13%, ce qui serait énorme à une présidentielle, cela lancerait les législatives, vert au centre du renouvellement de la gauche. Ce serait un pas en avant extraordinaire. Mais la France est de droite !"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tempête Aurore : 40.000 foyers encore privés d'électricité ce soir dans le nord du pays

Tempête Aurore : ce qui vous attend ce soir et cette nuit de la Bretagne à Paris

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

Tempête Aurore : une "mini-tornade" frappe une commune du Finistère et détruit une maison

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand toujours au coude-à-coude

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.