Primaires : "Il y a une sorte d'effet pervers dans le fonctionnement"

Primaires : "Il y a une sorte d'effet pervers dans le fonctionnement"

Invité de la première de "24 heures en question" ce lundi sur LCI, Jérôme Sainte-Marie, sondeur, politologue et président du cabinet Polling Vox, a livré son analyse sur le "bal des prétendants" à l'Elysée à laquelle assistent les Français depuis plusieurs semaines. "Il y a une sorte d'effet pervers dans le fonctionnement des primaires", a-t-il détaillé.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

Texas : trois enfants abandonnés dans une "maison de l'horreur" avec le cadavre de leur frère

PHOTOS - Miss France 2022 : de l'Alsace à Tahiti, découvrez la Miss de votre région

Femme de ménage, j’ai plusieurs employeurs, lequel va me verser la prime de 100 euros ? Le 20H vous répond

Ces propositions qu'Eric Zemmour emprunte au programme 2017 de François Fillon

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.