Primes de cabinet : quels sont les ministères les plus généreux ?

Primes de cabinet : quels sont les ministères les plus généreux ?

DirectLCI
GOUVERNEMENT – Selon le Figaro, 449 membres des équipes ministérielles se sont partagés 12 millions d'euros de primes de cabinet en 2013. Parmi les ministres les plus généreux : Anne-Marie Escoffier, Aurélie Filippetti ou Sylvia Pinel.

"Indemnité pour sujétions particulières". Derrière ce vocable purement administratif se cache une pratique bien connue dans les ministères, et qui permet au personnel de compléter chaque année son salaire. Un joli butin qui varie d'une équipe ministérielle à l'autre : selon Le Figaro , parmi les 565 membres des cabinets du gouvernement Ayrault déclarés au 1er août 2013, 449 se sont répartis l'an dernier plus de 12 millions d’euros.

Créés pour "compenser les servitudes de la fonction", ces ISP s'invitent sur les feuilles de paie des membres de cabinet depuis 2001. Une décision de Lionel Jospin, alors Premier ministre, pour mettre fin au règne de l'enveloppe qui se distribuait de la main à la main, comme le rappelle le Figaro. Ce dernier a ainsi épluché le projet de loi de finances 2014, lequel comporte 100 pages de tableaux énumérant qui a touché combien. Avec quelques surprises à la clé.

Ministère de la Décentralisation (Anne-Marie Escoffier) : 42 478 euros brut annuels par personne en moyenne, pour 4 bénéficiaires.

Ministère de la Culture (Aurélie Filippetti) : 42 123 euros brut annuels par personne en moyenne, pour 11 bénéficiaires.

Ministères de l'Artisanat, du Commerce et du Tourisme (Sylvia Pinel) : 40 195 euros brut annuels par personne en moyenne, pour 8 bénéficiaires.

Ministère des PME, innovation et économie numérique (Fleur Pellerin) : 37 682 euros bruts annuels par personnes en moyenne, pour 7 bénéficiaires.

Ministère de la Réforme de l'Etat, Décentralisation (Marylise Lebranchu) : 36 278 euros brut annuels par personne en moyenne, pour 7 bénéficiaires.

Ministère de la Famille (Dominique Bertinotti) : 36043 euros brut annuels par personne en moyenne, pour 6 bénéficiaire.

Des primes déplacées à l'heure où les pouvoirs publics se serrent la ceinture ? Pas sûr. En distribuant 12 millions d'euros en 2013, le gouvernement Ayrault a en effet diminué de moitié la somme versée l'année précédente (26,5 millions d'euros). C'est aussi nettement moins que le montant alloué par l'équipe Fillon en 2011 (28,5 millions d'euros) ou en 2009, année record où les membres des cabinets s'étaient partagés 31,9 millions d'euros de primes.

Plus d'articles

Sur le même sujet