Les Républicains proposent un "chèque carburant" mensuel de 100 euros

Politique
ESSENCE - Alors que la grogne des automobilistes ne faiblit pas face à la flambée des prix du carburant, le député LR Guillaume Peltier suggère ce dimanche de créer un "chèque carburant" pour leur redonner du pouvoir d’achat.

Même si elle se défend de toute récupération politique, la droite affiche sa solidarité avec les automobilistes en colère contre la hausse des prix du carburant. Dans un entretien au Parisien ce dimanche, le député LR Guillaume Peltier demande au gouvernement de créer un "chèque carburant" pour compenser l’effort financier des ménages.


Sur le modèle du "Ticket restaurant", ce chèque versé mensuellement aux "salariés des territoires" serait d’un montant de 100 euros, propose le parlementaire. "Cela correspond aux frais de carburant professionnels dépensés, en moyenne chaque mois, par les 13 millions de Français qui n’ont pas accès aux transports en commun".

Pour le financer, Guillaume Peltier appelle à une contribution exceptionnelle des sociétés d’autoroutes. "Depuis leur privatisation en 2006, elles se sont distribué près de 15 milliards d'euros de dividendes. Il s’agit donc d’un monopole et d’une rente excessive. Il est légitime que les plus fortunés et les plus puissants contribuent à l’effort collectif. Cette contribution pourrait correspondre à 1 milliard d'euros, soit l’équivalent de 10 % du chiffre d’affaires", explique-t-il. 


Cette initiative a cependant peu de chances de voir le jour puisque le gouvernement parie plutôt sur la prime à la conversion en aidant les automobilistes à financer l’achat de véhicule plus propre et moins coûteux en carburant. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des Gilets jaunes

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter