Procès des "faux tracts" : Marine Le Pen condamnée à 10.000 euros d'amende

DirectLCI
Marine Le Pen a été condamnée dans l’affaire des faux tracts, rédigés en arabe, appelant à voter pour Jean-Luc Mélenchon et distribués par des militants FN en 2012. "Il s’agissait ici d’un combat entre la République et le Front national", a assuré l’avocate du co-président du Parti de gauche.

Plus d'articles