Pronom "iel" dans le Petit Robert : Elisabeth Moreno s'oppose à Jean-Michel Blanquer

Chaque année, les dictionnaires acceptent de nouveaux mots dans la langue française. Le dernier en date est arrivé dans Le Petit Robert. Il s'agit d'un pronom personnel, "iel". Que signifie-t-il ? D'où vient-il ? Et comment l'utiliser ?

LANGUE FRANCAISE - Contrairement à Jean-Michel Blanquer, la ministre chargée de l'égalité femmes-hommes Elisabeth Moreno estime que l'utilisation du pronom neutre "iel", entrée récemment dans le dictionnaire, n'est pas choquante.

Le débat fait rage dans la classe politique, jusqu'au sein du gouvernement. Ce mercredi sur franceinfo, la ministre chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes et de la diversité Elisabeth Moreno ne s'est pas montrée choquée par l'ajout du pronom neutre "iel" dans le dictionnaire Le Robert. Contrairement à son collègue de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer.

"Qu’on puisse dire iel parce que ça vient enrichir la langue et c’est un pronom neutre, pourquoi c’est si choquant ? En quoi est-ce idéologique ?", a déclaré la ministre sur franceinfo. "Pour moi une idéologie, c'est forcer quelqu'un à faire quelque chose qu’il na pas envie de faire, lui mettre dans la tête quelque chose qu’il n’aurait pas eu seul. (...) C’est un progrès pour les personnes qui ont envie de se reconnaître dans ce pronom. Et je ne vois pas ce que ça enlève à ceux qui n’ont pas envie de l’utiliser."

Lire aussi

Dans un tweet écrit mardi, Jean-Michel Blanquer avait apporté son soutien au député de la majorité François Jolivet, qui avait dénoncé l'entrée de ce mot dans le dictionnaire en ligne du Robert, dans une lettre à l'Académie française. "Je soutiens évidemment la protestation de François Jolivet vis-à-vis du Petit Robert. L’écriture inclusive n’est pas l’avenir de la langue française. Alors même que nos élèves sont justement en train de consolider leurs savoirs fondamentaux, ils ne sauraient avoir cela pour référence", avait-il écrit.

Toutefois, "si Jean-Michel Blanquer dit qu’il ne faut pas l’utiliser au sein de l’Éducation nationale, et qu’il explique que c’est pour éviter de complexifier les choses, je pense qu’il a raison", a indiqué Elisabeth Moreno.

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.