Protocole sanitaire en entreprise : Borne évoque "une semaine pour que chacun s'approprie ces règles"

Protocole sanitaire en entreprise : Borne évoque "une semaine pour que chacun s'approprie ces règles"

TRAVAIL - Invitée d'Elizabeth Martichoux sur LCI ce mardi 1er septembre, la ministre du Travail Elisabeth Borne est revenue sur l'entrée en vigueur du nouveau protocole sanitaire en entreprise. Elle a confirmé qu'un délai allait être respecté pour permettre aux chefs d'entreprise de le mettre en place.

"On va donner une semaine pour que chacun s'approprie ces règles". Ce mardi 1er septembre, le nouveau protocole sanitaire entre en vigueur. Outre le télétravail qu'il recommande fermement aux entreprises, si elles le peuvent, le document impose le port du masque grand public, de préférence réutilisable. Il doit être "systématique au sein des entreprises dans les lieux collectifs clos". Dès lundi soir, la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) a demandé au gouvernement "un délai minimal d'application pour permettre aux chefs d'entreprises de prendre les dispositions qui s'imposent".

"Je confirme, bien sûr, qu'on va mettre en oeuvre ces règles progressivement", a répondu la ministre du Travail Elisabeth Borne, invitée de la matinale de LCI ce mardi 1er septembre. "Il faut que les entreprises aient le temps de se saisir de ces nouvelles règles. Il faut qu'il y ait du temps pour le dialogue social dans les entreprises." Ainsi, "dans la période où on change les règles, l'Inspection du travail sera d'abord là pour aider les chefs d'entreprise à mettre en oeuvre ces nouvelles règles", a-t-elle précisé.

Toute l'info sur

L'interview Politique

Lire aussi

Des nouvelles règles pour que chacun soit rassuré- Elisabeth Borne, ministre du Travail

"On a une responsabilité collective qui est de permettre la continuité de l'activité de notre pays, de permettre la reprise économique", a rappelé la ministre, précédemment chargée des portefeuilles des Transports et de la Transition écologique. "Ça suppose qu'on donne confiance, confiance aux salariés sur le fait qu'ils rentrent en entreprise avec des règles sanitaires qui protègent leur santé. Et puis il y a aussi une demande des chefs d'entreprise qui est d'avoir des règles parce que c'est aussi leur responsabilité de veiller sur la santé de leur salarié. On est dans un contexte où l'épidémie évolue, où le virus circule beaucoup. Évidemment, il fallait qu'on donne des nouvelles règles pour que chacun soit rassuré sur le fait qu'il peut retourner au travail."  

Une entreprise qui ne ferait pas respecter cette obligation sera en infraction avec le Code du travail. "Ce protocole national, et c'est le cas depuis le début, est une norme sanitaire qui s'impose à tous", a assuré Elisabeth Borne. De la même façon, le salarié qui refuserait de porter le masque sur son lieu de travail pourrait être sanctionné par son employeur. "Ça suppose que l'entreprise l'ait informé des règles qui s'appliquent par une note de service ou dans le règlement intérieur", a indiqué la ministre sur LCI. "Ensuite, c'est comme lorsque le salarié ne respecte pas le règlement intérieur, effectivement c'est une faute."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Catalogne, Pays-Bas, Royaume-Uni... Comment expliquer la baisse de l'épidémie chez nos voisins ?

EN DIRECT - Pass sanitaire : près de 161.000 manifestants mobilisés dans toute la France

Variant Delta : avec deux doses, les vaccins Pfizer et AstraZeneca presque aussi efficaces que contre l’Alpha

Variant Delta : où se contamine-t-on le plus ?

La maladie de Charcot, le dernier combat de Jean-Yves Lafesse

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.