#PSLeDébat - Sondage exclusif : 77% des Français ont une "mauvaise image" du PS

CONGRES - Selon notre sondage Harris Interactive pour LCI, RTL et Le Figaro, les Français ont une très mauvaise image du Parti socialiste, qui désignera son nouveau patron le 29 mars. En revanche, les sympathisants PS ont inversement une image très positive (78%) de leur formation.

Il ne suffit pas de se reconstruire : il faudra également convaincre les Français. C'est ce qui ressort de notre sondage Harris Interactive pour LCI, RTL et Le Figaro, publié dans le cadre du débat entre les quatre prétendants au poste de Premier secrétaire du Parti socialiste, diffusé en direct sur notre chaîne et sur LCI.fr mercredi 7 mars soir à 21h. 


D'après ce sondage, 77% des Français ont "une mauvaise image" du PS. Un résultat qui place le parti en avant-dernière position, juste devant le PCF (16%), et loin derrière LREM (40%), EELV (30%), le Modem (27%), LFI, LR, l'UDI (25%) ou même le FN (24%). 

Les sympathisants PS à rebours

Ce regard sévère sur la formation politique n'est pas partagé par les sympathisants socialistes, bien au contraire. Ces derniers sont 78% à déclarer avoir "une bonne image" du PS, preuve d'un attachement durable malgré les lourdes défaites lors des élections passées et la concurrence exacerbée des autres mouvements de gauche, dont La France insoumise et Génération.s, lancé l'été dernier par Benoît Hamon. 


A rebours de l'opinion de la population générale, ses sympathisants jugent aussi que le PS "joue encore un rôle important" dans le paysage politique (71%), qu'il est "en phase" avec la société française (57%) ou qu'il est "efficace pour faire des propositions de réformes (52%). 

Les électeurs proches du PS ont également un regard très différent sur le bilan du quinquennat de François Hollande. Alors que 22% des Français seulement jugent que ce bilan est bon, ils sont 68%, parmi les sympathisants, à saluer l'action de l'ancien chef de l'Etat. 

Des attentes pour l'avenir

Le PS a-t-il vocation à rester dans le paysage politique et à jouer un rôle à l'avenir ? Oui, souhaitent 78% des sympathisants, alors que les sondés en général ne sont que 21% à exprimer ce voeu. 


Dernier enseignement de ce sondage : les Français font davantage confiance au PS pour faires des propositions sur des questions de société (culture, égalité, laïcité, écologie...) que sur les questions purement macroéconomiques (chômage, déficits, pouvoir d'achat). Une perception qui converge avec celle des sympathisants, dont les attentes vis-à-vis du PS portent d'abord sur les questions sociétales, l'éducation ou encore l'environnement, bien plus que sur la réduction des déficits, le chômage ou l'immigration. 

Méthodologie : enquête en ligne réalisée les 5 et 6 mars 2018 auprès d'un échantillon de 1.598 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Olivier Faure nouveau patron du PS

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter