Quand Claude Goasguen critiquait le boycott des députés PS en 2009

Quand Claude Goasguen critiquait le boycott des députés PS en 2009

Politique
DirectLCI
FLASH BACK - Les députés UMP s'apprêtent à boycotter le traditionnel rendez-vous des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, en signe de protestation après une petite phrase de Manuel Valls à l'encontre de Claude Goasguen. En 2009, c'était le PS qui refusait de se rendre à une séance importante du Parlement. Et qu'en pensait alors Claude Goasguen ?

Nous sommes en juin 2009. Le Président de la République Nicolas Sarkozy s'apprête à parler devant les sénateurs et les députés réunis en Congrès. Sauf que la gauche et les Verts sont très remontés après les débats houleux autour de la réforme des institutions, voulue par le chef de l'Etat. Des débats enflammés depuis le mois de janvier qui ont notamment conduit au premier cas de boycott de la traditionnelle séance de questions au gouvernement par le groupe PS.

Toujours remontés contre le Président, en juin, les Verts et le PCF se mettent d'accord pour sécher le discours. Le PS décide, quant à lui, de boycotter le débat qui suivra. Qu'en pense Claude Goasguen ? Interrogé dans la fameuse salle des quatre colonnes du palais Bourbon, c'est sans surprise que le député UMP critique la décision socialistes.

"Une faute politique"

"Anti-républicain, anti démocratique", l'élu parisien dénonce en effet une "faute politique", brandissant la morale politique en défendant les valeurs inhérentes à la "constitution" et à la "démocratie". Bref, une véritable leçon de bienséance à l'attention des députés...

Ironie du sort : ce sont aujourd'hui les députés UMP qui, pour défendre ce même Claude Goasguen attaqué par la "petite phrase" de Manuel Valls, boycotteront le traditionnel rendez-vous républicain qu'est la séance de questions au gouvernement.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter