Quand Hollande cache les béquilles de Merkel

Quand Hollande cache les béquilles de Merkel

Politique
DirectLCI
COULISSES – Le Président a accueilli ce mercredi la chancelière allemande à l'Elysée pour un Conseil des ministres franco-allemand. Alors qu'Angela Merkel, qui se remet d'une blessure au bassin, est arrivée avec des béquilles, son hôte les a rapidement fait disparaître…

Cachez ces béquilles que je ne saurais voir. Accueillant Angela Merkel à l'Elysée, mercredi, François Hollande s'est montré des plus prévenants, se déplaçant jusqu'au véhicule de la chancelière pour l'aider à s'en extraire. Car Angela Merkel, qui souffre d'une blessure au bassin à la suite d'une chute de ski, doit s'aider de béquilles pour se déplacer. C'est donc appuyée sur ces soutiens qu'elle gravit les marches de l'Elysée.

Confiées à un huissier

Une fois le couple franco-allemand arrivé en haut du perron, François Hollande semble hésiter, jetant un œil aux béquilles. Avant de les prendre des mains d'Angela Merkel et de les confier à un huissier. Surtout, ne pas présenter une chancelière affaiblie aux photographes ! Mais les caméras n'ont, évidemment, pas raté ce geste de coquetterie. Parfois, les efforts pour maîtriser l'image ne font qu'attirer l'attention vers ce que l'on voulait cacher…

Les béquilles ont rapidement été rendues à leur propriétaire, qui était présente pour le 16e Conseil des ministres franco-allemand. Un conseil qui, comme le veut la tradition, a été immortalisé plus tard par une photo de famille. Une photo, là encore, exempte de béquilles.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter