"Quand j'entends le mot 'violences policières' personnellement je m'étouffe", déclare Gérald Darmanin

Darmanin "s'étouffe" en entendant "violences policières"
Politique

DÉCLARATION - En commission des lois de l'Assemblée nationale, le ministre de l'Intérieur a déclaré ce mardi s'étouffer lorsqu'il entendait parler de "violences policières".

Gérard Darmanin, invité mardi 28 juillet à s'exprimer aux côtés de Marlène Schiappa en commission des lois à l'Assemblée nationale, a réfuté le terme de "violences policières", dans la trajectoire de ses prédécesseurs place Beauvau. C'est à cette occasion que le ministre de l'Intérieur a déclaré : "Quand j'entends le mot 'violences policières' personnellement je m'étouffe". 

Une formule difficile à entendre pour de nombreux internautes, qui ont réagi dans la foulée sur les réseaux sociaux, alors que la mort de George Floyd, tué par asphyxie, a ému le monde, ou celle de Cédric Chouviat, qui a resurgi dans le débat public en France après la mise en examen de policiers pour "homicide involontaire". L'avocat de la famille de ce dernier, Arié Alimi, a d'ailleurs réagi sur Twitter : "Vous venez, Monsieur Darmanin, de dépasser toutes les limites de la décence. Vous m'étiez indifférent. Plus maintenant. A bientôt sous d'autres auspices."

Lire aussi

Un terme "antinomique"

"La police exerce une violence certes mais une violence légitime. (...) Elle doit le faire de manière proportionnelle, elle doit le faire de manière encadrée. Que quelques personnes le fassent en dehors des règles déontologique, la sanction doit être immédiate", a ajouté Gérald Darmanin, considérant que le terme de "violences policières" est "antinomique". Avant de concéder qu'"il peut y avoir des dérives, qu'on doit sanctionner et (...) que le gouvernement les sanctionne et s'il ne le fait pas, la presse, les syndicats, les parlementaires rappellent à la hiérarchie policière, au ministre de l'Intérieur, ce qu'il doit faire et c'est bien légitime".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent