Gaffe de Le Drian : Royal donne sa version du SMS envoyé par erreur

Gaffe de Le Drian : Royal donne sa version du SMS envoyé par erreur
Politique

ERREUR DE DESTINATAIRE - Lors des tractations pour le remaniement, le ministre des Affaires étrangères, croyant adresser un SMS parlant de Ségolène Royal à Emmanuel Macron, l'a en fait envoyé à l'ancienne ministre de François Hollande.

Dans son dernier numéro, le Canard Enchaîné raconte la bourde de Jean-Yves Le Drian au moment du remaniement. Alors que les tractations sont au sommet, le 4 juillet, le ministre des Affaires étrangères chargé par le président de la République de contacter des femmes de gauche pour rejoindre l’équipe gouvernementale, envoie par erreur un SMS destiné à Emmanuel Macron et parlant de Ségolène Royal à… Ségolène Royal. Et selon l’hebdomadaire, le contenu serait peu flatteur pour l’ancienne ministre : "Pompili très bien, c’est quand même mieux que l’autre folle de Ségo"

Lire aussi

Mais ce jeudi 30 juillet, Ségolène Royal dément et raconte en effet sa version des faits dans Le Parisien. Elle explique que Jean-Yves Le Drian s’est bien trompé de destinataire, mais que le contenu de son message n’est pas celui rapporté par le Canard. Voici le SMS, selon Le Parisien : "J’ai vu le PM (Premier ministre, ndlr) çà s’est très bien passé ! Toujours pas de retour de Johanna (Johanna Rolland, maire EELV de Nantes, ndlr) ! Pour Ségo tu me dis que faire ! Mais pour être clair avec toi il vaut mieux Pompili que Ségo si par ailleurs tu as Marie Guite (Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, ndlr) ! Je vais réessayer Johanna mais je crois qu’elle s’est mise aux abonnés absents."

"Ce n'est pas moi qui ai transmis cela au Canard"

“Ce n’est pas moi qui ai transmis cela au Canard. Est-ce que j’en avais parlé à quelqu’un qui l’aurait répété, je ne sais pas...”, continu Ségolène Royal. 

Le lendemain, le 5 juillet, l'ancienne présidente de la région Poitou-Charentes indique sur le plateau de BFMTV avoir été contactée par "un proche" du président de la République. Mais l'Elysée dément, et l'ex-ministre dément le démenti.... Toujours selon Le Parisien, le 4 juillet Ségolène Royal aurait envoyé le SMS suivant au chef de l'Etat : ""Bonjour Emmanuel. J'ai reçu un appel de Jean-Yves pour proposer un contact avec toi. Tu m'appelles quand tu veux." Et ce dernier l'aurait rappelée le soir-même.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent