Quand Manuel Valls confesse avoir déjà fumé un joint... enfin "peut-être"

Quand Manuel Valls confesse avoir déjà fumé un joint... enfin "peut-être"

DirectLCI
CANNABIS - Appelé à réagir mardi matin sur BFMTV aux propos tenus par le président des Etats-Unis Barack Obama sur le cannabis, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a avoué qu'il lui était "peut-être arrivé d'en fumer une fois".

Il est réputé pour sa communication bien rodée. Mais ce mardi matin, Manuel Valls a failli, l'espace d'un instant, à son image bien lisse. L'objet du malaise : une question du journaliste Jean-Jacques Bourdin au sujet du cannabis, sur BFMTV. Le locataire de la place Beauvau ne s'y attendait visiblement pas. Car sa réponse fut pour le moins confuse... pour ne pas dire "fumeuse". 

"Non ! Je n'ai euh..."

Appelé à réagir aux propos tenus par Barack Obama  sur le cannabis, le ministre de l'Intérieur a d'abord tenu un discours très ferme. En substance : "c'est dangereux". Le journaliste a alors embrayé : "Avez-vous déjà fumé du cannabis ?". Léger malaise chez Manuel Valls. Après un "non !" franc, il nuance : "Je n'ai... euh... il m'est peut-être arrivé d'avoir déjà fumé, peut-être une fois"... Patatras. 

Des propos inattendus pour celui que l'on surnomme le "premier flic de France". Manuel Valls le sait et tient aussitôt à "éteindre" un éventuel départ de feu. "Attention, car tout mot d’un responsable public - président des Etats-Unis, un modeste ministre de l’Intérieur en France - agit sur les jeunes. Moi je suis favorable et reste favorable à l’interdiction du cannabis car la société a besoin de normes, de règles". Contrairement à sa consommation de cannabis, sa position sur le sujet a le mérite d'être claire. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter