Quand Nicolas Sarkozy invite à déjeuner les cadres de l’UMP : "Au pire, je ferai une petite conférence !"

Quand Nicolas Sarkozy invite à déjeuner les cadres de l’UMP : "Au pire, je ferai une petite conférence !"

DirectLCI
L’ADDITION S’IL VOUS PLAIT - Samedi 7 février, l’UMP s’est réunie pour le Conseil national du parti à la Mutualité, à Paris. Et c’est Nicolas Sarkozy qui a régalé les cadres du parti au moment de payer la note du déjeuner, tout sourire.

A l’UMP, les conférences rémunérées de l’ex-président de la République, notamment dans les monarchies du Golfe, ne sont pas du goût de tout le monde. Nicolas Sarkozy, lui, préfère en plaisanter. Comme le rapporte Marianne, samedi 7 février, le parti tenait son Conseil national à Paris, à la Mutualité, une journée de réflexion ponctuée par un déjeuner entre cadres du partis d’un montant de 30 euros par tête, réglé entièrement par l'ex-chef de l'Etat.

"Au pire, je ferai une petite conférence !"

En début d’après-midi, vient notamment le moment de faire payer l’addition aux convives. Une tâche qui revient à Daniel Fasquelle, trésorier d’une UMP surendettée , qui se lance alors dans un tour de table pour réclamer le dû. "Non, le déjeuner c’est pour moi. Au pire, je ferai une petite conférence !", lance alors, ironique, l’ex-président de la République. Avant que Valérie Debord, qui venait de régler son repas, ne demande qu'on ne la rembourse en plaisantant relève Le Parisien.

Il faut dire que le patron de l’UMP a l’habitude de payer l’addition. Le 20 janvier dernier l’ancien chef de l’Etat avait régalé les anciens premiers ministres Alain Juppé, Dominique de Villepin et Jean-Pierre Raffarin – qu’il souhait voir former un comité des anciens Premier ministres – lors d’un déjeuner chez Dessirier, une table cossue du 17ème arrondissement de la capitale.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter