Quatre choses à savoir sur Jean-Christophe Lagarde, le nouveau patron de l'UDI

Quatre choses à savoir sur Jean-Christophe Lagarde, le nouveau patron de l'UDI

CENTRE – Le député-maire de Drancy (Seine-Saint-Denis) a été élu président de l'UDI, jeudi, à l'issue d'un second tour très disputé.

Plus de six mois après le départ de Jean-Louis Borloo de la présidence de l'UDI pour raison de santé, les militants du parti ont élu jeudi son successeur. Âgé de 47 ans, Jean-Christophe-Lagarde a été élu avec 53,49 % des voix. Il était opposé à l'ancien ministre de la Défense , Hervé Morin lors d'un second tour très disputé. Que faut-il savoir du nouvel homme fort du centre ? Metronews fait le point.

 Drancy, un bastion électoral
Jean-Christophe Lagarde a émergé en politique en 2001 en gagnant la mairie de Drancy (Seine-Saint-Denis). Il a grandi dans un pavillon de cet ancien fief communiste qu'il a réussi à transformer en forteresse personnelle. En 2002 il est élu député. Il y est systématiquement plébiscité. A Drancy, en 2012 François Hollande remporte 61,87% des voix au second tour de la présidentielle. Qu'importe, un mois plus tard c'est Jean-Christophe Lagarde qui rafle la mise : 53,37% dès le premier tour.

 Un vielle rivalité
Au second tour de la campagne pour la présidence de l'UDI, il était opposé à l'ex-ministre de la Défense, Hervé Morin. Ce dernier souhaitait être candidat à l'élection présidentielle de 2012 au nom du "Nouveau centre". Las, il a été lâché dès le départ par Jean-Christophe Lagarde. Les deux hommes sont les meilleurs ennemis de l'UDI. Lagarde jure vouloir un parti indépendant de l'UMP, son allié naturel. Morin est, lui, accusé d'être à la botte de François Bayrou.

Un homme de réseau
Jean-Christophe Lagarde est réputé pour être un homme très entouré. Sa victoire à l'UDI, il a réussi à la décrocher grâce à des liens tissés dans toute la "galaxie" centriste. A l'issue du premier tour, il a engrangé le soutien du Parti radical, la famille d'origine de Jean-Louis Borloo. Son micro-parti, Force Européenne Démocrate, inconnu du grand public, draine le soutien de nombreux cadres. Parfois son réseau attise la suspicion : l'hebdomadaire Marianne l'a récemment accusé le député-maire, qui a porté plainte, d'être au coeur d'un système clientéliste dans les cités de son département.

En décembre 2013, Jean-Christophe Lagarde a été condamné à 5 000 euros d’amende pour attribution illégale d'un marché public. Le député-maire a également dû rembourser à la ville de Drancy 51 712 euros de frais indûment engagés. En outre, le scrutin interne à l'UDI n'a pas échappé à des accusations de tricheries. Une plainte a même été déposée.

Des choix iconoclastes
Marié à son adjointe à la mairie, Jean-Christophe Lagarde, quatre enfants, a voté en faveur du mariage pour tous contrairement à Hervé Morin. L'élu s'est également déclaré favorable à la dépénalisation du cannabis: "Ce serait mauvais pour la santé publique, mais en matière d’ordre public, on gagnerait sans doute beaucoup de terrain", a déclaré cet élu de banlieiue, à Rue 89 en 2007.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Retour à l'école, fin des 10 km, ouverture des terrasses... les dates à connaître pour les prochaines semaines

EN DIRECT - Covid-19 : toujours près de 6000 patients en réanimation malgré une légère baisse des chiffres

Dormir six heures ou moins entre ses 50 et 70 ans renforcerait le risque de démence

L'étonnante décision de Peugeot face à la pénurie de semi-conducteurs

Rentrée scolaire et allégement progressif des restrictions au menu d'un nouveau conseil de Défense

Lire et commenter