Quatre choses à savoir sur Jean-Christophe Lagarde, le nouveau patron de l'UDI

Politique

CENTRE – Le député-maire de Drancy (Seine-Saint-Denis) a été élu président de l'UDI, jeudi, à l'issue d'un second tour très disputé.

Plus de six mois après le départ de Jean-Louis Borloo de la présidence de l'UDI pour raison de santé, les militants du parti ont élu jeudi son successeur. Âgé de 47 ans, Jean-Christophe-Lagarde a été élu avec 53,49 % des voix. Il était opposé à l'ancien ministre de la Défense , Hervé Morin lors d'un second tour très disputé. Que faut-il savoir du nouvel homme fort du centre ? Metronews fait le point.

 Drancy, un bastion électoral
Jean-Christophe Lagarde a émergé en politique en 2001 en gagnant la mairie de Drancy (Seine-Saint-Denis). Il a grandi dans un pavillon de cet ancien fief communiste qu'il a réussi à transformer en forteresse personnelle. En 2002 il est élu député. Il y est systématiquement plébiscité. A Drancy, en 2012 François Hollande remporte 61,87% des voix au second tour de la présidentielle. Qu'importe, un mois plus tard c'est Jean-Christophe Lagarde qui rafle la mise : 53,37% dès le premier tour.

 Un vielle rivalité
Au second tour de la campagne pour la présidence de l'UDI, il était opposé à l'ex-ministre de la Défense, Hervé Morin. Ce dernier souhaitait être candidat à l'élection présidentielle de 2012 au nom du "Nouveau centre". Las, il a été lâché dès le départ par Jean-Christophe Lagarde. Les deux hommes sont les meilleurs ennemis de l'UDI. Lagarde jure vouloir un parti indépendant de l'UMP, son allié naturel. Morin est, lui, accusé d'être à la botte de François Bayrou.

Un homme de réseau
Jean-Christophe Lagarde est réputé pour être un homme très entouré. Sa victoire à l'UDI, il a réussi à la décrocher grâce à des liens tissés dans toute la "galaxie" centriste. A l'issue du premier tour, il a engrangé le soutien du Parti radical, la famille d'origine de Jean-Louis Borloo. Son micro-parti, Force Européenne Démocrate, inconnu du grand public, draine le soutien de nombreux cadres. Parfois son réseau attise la suspicion : l'hebdomadaire Marianne l'a récemment accusé le député-maire, qui a porté plainte, d'être au coeur d'un système clientéliste dans les cités de son département.

En décembre 2013, Jean-Christophe Lagarde a été condamné à 5 000 euros d’amende pour attribution illégale d'un marché public. Le député-maire a également dû rembourser à la ville de Drancy 51 712 euros de frais indûment engagés. En outre, le scrutin interne à l'UDI n'a pas échappé à des accusations de tricheries. Une plainte a même été déposée.

Des choix iconoclastes
Marié à son adjointe à la mairie, Jean-Christophe Lagarde, quatre enfants, a voté en faveur du mariage pour tous contrairement à Hervé Morin. L'élu s'est également déclaré favorable à la dépénalisation du cannabis: "Ce serait mauvais pour la santé publique, mais en matière d’ordre public, on gagnerait sans doute beaucoup de terrain", a déclaré cet élu de banlieiue, à Rue 89 en 2007.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter