Quelle est cette école pour "grands décrocheurs" dans laquelle va enseigner Brigitte Macron ?

Politique

ENSEIGNEMENT - La Première dame va enseigner une fois par mois à L'Institut des vocations pour l'emploi ("Live"). Cet établissement financé par LVMH, dont elle préside le comité pédagogique, dispensera des cours à 53 "grands décrocheurs" âgés de 25 à 48 ans.

C'est un établissement bien particulier dont Brigitte Macron va présider le comité pédagogique. La Première dame a en effet fait sa rentrée ce lundi à "Live", diminutif de "L'Institut des vocations pour l'emploi". Cette école d'un genre nouveau, construite à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) et financée par le groupe de luxe LVMH, accueillera 53 "grands décrocheurs" âgés de 25 à 48 ans.

Lire aussi

L'épouse du président, en plus de son poste de présidence du comité pédagogique, dispensera une fois par mois une "masterclass" de français aux élèves de "Live", qui sont à 77% des femmes, souvent seules et avec des enfants. Ces élèves - surnommés "Livers" - pourront assister à 35 heures de cours et d'ateliers par semaine. Une enveloppe de 1.000 euros sera destinée aux plus assidus, explique Le Parisien.

Un programme en construction

Si la Première dame ne souhaite pas que les cours se déroulent "de manière scolaire", elle a indiqué ce lundi qu'elle doit rencontrer les élèves pour élaborer  un "programme évolutif". Celui-ci contiendra probablement du français, des mathématiques, de l'anglais, mais aussi des formations sur le "digital", de la culture générale. "Apprendre à apprendre, apprendre à entreprendre" pour "construire un projet personnel", a résumé Brigitte Macron, à l'entrée de l'établissement.

En vidéo

Brigitte Macron fait sa rentrée à l'école "Live"

"On va faire un peu du Montessori pour adultes"

"Peut être qu'on se trompe", a lancé la première dame, assurant que le programme "va évoluer" en fonction des élèves. "On va faire un peu du Montessori pour adultes", a-t-elle précisé, en référence aux écoles Montessori. Aux côtés de  Brigitte Macron, "Live" comptera d'autres célébrités, comme le chef cuisiner Thierry Marx et le rappeur Ben-J, des Neg'Marrons.

Comment pourrait évoluer ce projet ? Interrogée sur son financement par un groupe privé, et non par des fonds publics, Brigitte Macron a répondu : "peut être que ça le deviendra, mais il faut d'abord être petit pour grandir". "On a besoin d'initiatives de ce type, car cela crée un vrai effet d'entraînement", estime pour sa part Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation nationale. Le maire de Clichy-sous-Bois, Olivier Klein, vante pour sa part sur RTL "le coup de projecteur qu'apporte Brigitte Macron sur ce projet", ce qui représente "peut-être aussi une garantie de pérennité".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter